Serena Williams était tout simplement trop forte pour Karolina Muchova.

Federer et Williams survolent le troisième tour à Flushing Meadows

NEW YORK — Roger Federer et Serena Williams sont chez eux à Flushing Meadows : ils ont chacun survolé vendredi leur match du troisième tour dans la cathédrale Arthur-Ashe et disputeront respectivement leur 18e et 17e huitième de finale des Internationaux de tennis des États-Unis.

Serena Williams, en quête d’un 24e titre du Grand Chelem pour égaler le record de Margaret Court, s’est jouée de la Tchèque Karolina Muchova (44e) 6-3, 6-2.

« J’ai mis beaucoup d’intensité, ce qui est bien », a commenté la numéro huit mondiale qui rêve d’un septième trophée à Flushing Meadows.

Roger Federer

Peu convaincant lors des deux premiers tours, Roger Federer a lui aussi survolé le troisième : il n’a mis que 1 h 20 pour renvoyer le Britannique Daniel Evans (58e) au vestiaire (6-2, 6-2, 6-1).

« Je suis très content, a-t-il commenté (...) J’ai su dominer tout ce que je voulais et je trouve que j’avais de la marge. »

Programmé à la mi-journée au soleil alors qu’il avait joué le soir et sous le toit jusque-là, le Suisse a été bien plus efficace que lors de ses deux premiers tours où il avait concédé à chaque fois la première manche.

« J’ai su gérer les trois conditions de jeu qu’on reverra par la suite », s’est-il félicité.

« Les adversaires deviennent de mieux en mieux maintenant et c’était important pour moi de me prouver que je pouvais faire un match complet, pas comme les deux premiers où j’avais beaucoup de peine au début », a-t-il analysé.

« Et là je me sens à 100 % physiquement. Après le premier match, c’était encore le stress, la crispation, des courbatures... et c’est parti maintenant. Là, j’entre dans ce quatrième tour avec un bon sentiment », a-t-il prévenu.

Il s’était qualifié pour ce troisième tour mercredi en profitant du toit du court Arthur-Ashe tandis que le match d’Evans avait été reporté à jeudi à cause de la pluie.

Vendredi, le soleil brillait sur Flushing Meadows. « Le jeu était plus rapide que le soir et que sous le toit qui rend l’atmosphère humide », a expliqué Federer à qui ces conditions conviennent mieux.

L’an dernier, c’est en huitièmes de finale que le Suisse, qui partage avec Pete Sampras et Jimmy Connors le record de cinq titres à Flushing Meadows, avait été éliminé par l’Australien John Millman.

Le prochain adversaire de Federer sera le Belge David Goffin, 15e tête de série, vainqueur d’un duel contre l’Espagnol Pablo Carreno Busta en trois manches de 7-6 (5), 7-6 (9), 7-5.

Dans le tableau féminin, la numéro deux mondiale Ashleigh Barty et la numéro trois Karolina Pliskova, qui peuvent devenir numéro un à l’issue du tournoi, se sont elles aussi qualifiées pour les huitièmes.

Mais Pliskova l’a fait dans la douleur face à Ons Jabeur (62e), 6-1, 4-6, 6-4, alors que c’est la Tunisienne qui était blessée.

Finaliste 2016 et en quête d’un premier titre de Grand Chelem, la Tchèque semblait ne devoir faire qu’une bouchée de son adversaire quand celle-ci a montré en début de partie des signes de forte douleur au genou droit.

« Elle a beaucoup mieux joué à partir du deuxième set et réussi des points incroyables », a plaidé la Tchèque pour expliquer ses propres difficultés.

Après avoir fait le bris au début du troisième set, elle a plié sous les coups gagnants de Jabeur et failli perdre sa mise en jeu, mais elle a maintenu son avantage pour boucler le match.

« Il a fallu que je serve bien pour m’en sortir et en particulier sauver des balles de bris », a-t-elle souligné.

En revanche, le demi-finaliste de l’an dernier Kei Nishikori (7e) ne s’est pas sorti du piège Alex de Minaur (38e). L’Australien de 20 ans s’est imposé 6-2, 6-4, 2-6, 6-3 face au Japonais qui avait atteint les quarts de finale des trois autres tournois du Grand Chelem 2019.

Le tenant du titre masculin Novak Djokovic a joué le dernier match de la session nocturne sur le court Arthur-Ashe. Il a battu l’Américain Denis Kudla 6-3, 6-4, 6-2.

+

ANDREESCU ÉLIMINÉE... EN DOUBLE

Les Canadiennes Bianca Andreescu et Sharon Fichman se sont inclinées devant les Américaines Whitney Osuigwe et Taylor Townsend 6-2, 6-3, vendredi aux Internationaux des États-Unis.

De leur côté, l’Ottavienne Gabriela Dabrowski et Yifan Xu, troisièmes têtes de série, ont poursuivi leur route en défaisant Lidziya Marozava et Katarina Srebotnik 7-5, 6-4.

Dabrowski a également disputé le double mixte plus tard en soirée. Son partenaire, le Croate Mate Pavic, et elle, classés deuxièmes, ont battu la Croate Darija Jurak et le Néo-Zélandais Marcus Daniell 6-2 et 6-2. AFP