Roger Federer

Federer accède facilement au troisième tour du tournoi de Wimbledon

LONDRES — Cette fois-ci, Roger Federer n’a pas manqué son coup sur le court no 1 à Wimbledon. L’octuple champion du tournoi a facilement vaincu le favori local Jay Clarke 6-1, 7-6 (3), 6-2 pour atteindre le troisième tour, jeudi.

Clarke, qui est classé 169e au monde, est brièvement parvenu à ralentir le Suisse au bris d’égalité du deuxième set, mais ce dernier a retrouvé son aplomb et gagné quatre points de suite pour se forger une avance de 5-2. Il a ensuite pris les commandes du troisième set 3-0, avant de briser de nouveau le Britannique lors du dernier jeu.

L’an dernier, Federer avait perdu son seul match sur le court no 1 en quarts de finale contre Kevin Anderson, après avoir laissé filer une avance de deux sets. Il a cependant déclaré jeudi que le nouveau toit qui surplombe le terrain lui avait permis de se sentir plus à l’aise.

Il a été rejoint quelques heures plus tard par Rafael Nadal, en dépit de tous les efforts déployés par son adversaire Nick Kyrgios.

L’Australien a frappé des services à la cuillère, dont un pour un as. Il a tenté quelques coups entre les jambes. Et il a même foncé trop rapidement vers un service de Nadal, avant d’enguirlander l’arbitre.

Ses frasques ont été amusantes, mais pas suffisantes pour lui permettre d’éliminer l’Espagnol. ‘Rafa’ a gagné 6-3, 3-6, 7-6 (5), 7-6 (3) au deuxième tour sur le court central.

Un peu plus tôt, John Isner, qui a pris part aux demi-finales à Wimbledon l’an dernier, s’est incliné devant le Kazakh Mikhail Kukushkin.

L’Américain est passé à un set de signer la victoire, avant d’éventuellement plier l’échine 6-4, 6-7 (3), 4-6, 6-1, 6-4 sur le court no 3. Kukushkin l’a brisé dès le premier jeu du cinquième set et n’a jamais plus été inquiété par la suite. Il a converti sa première balle de match, après que la neuvième tête de série eut expédié son revers à l’extérieur des limites du terrain.

Son compatriote Steve Johnson a eu plus de chance. Il a signé sa première victoire à sa cinquième tentative contre des joueurs du top-30 à Wimbledon, éliminant l’Australien Alex de Minaur 3-6, 7-6 (4), 6-3, 3-6, 6-3 au deuxième tour.

Johnson, qui est classé 71e au monde, avait perdu ses neuf derniers matchs - toutes surfaces confondues - contre des membres du top-30 de l’ATP.

Le Britannique Andy Murray a réussi son entrée en scène avec son partenaire de double Pierre-Hugues Herbert, défaisant le tandem formé de Marius Copil et d’Ugo Humbert 4-6, 6-1, 6-4, 6-0.

Surprise, Kerber est évincée!

Du côté des dames, l’Américaine Lauren Davis a surpris tout le monde en montrant la sortie à la championne en titre Angelique Kerber.

Davis, qui a obtenu son laissez-passer pour le tableau principal à la suite d’un désistement, a réalisé la plus grande surprise de la semaine en disposant de Kerber 2-6, 6-2, 6-1 au deuxième tour.

«C’est invraisemblable», a admis Davis, qui a commencé la saison à l’extérieur du top-250 mondial.

Serena Williams a failli subir le même sort en fin de journée, après avoir effacé un déficit d’un set pour l’emporter et préserver ses chances d’obtenir un huitième titre à Wimbledon.

Williams a été victime de deux bris au premier set, mais elle est venue de l’arrière pour défaire l’adolescente slovène Kaja Juvan 2-6, 6-2, 6-4.

L’issue de la rencontre de la favorite Ashleigh Barty a été beaucoup plus prévisible. Elle a de nouveau triomphé jeudi, cette fois-ci au compte de 6-1, 6-3 contre Alison Van Uytvanck dans un duel de deuxième tour.

Il s’agissait d’une 14e victoire consécutive pour Barty. Elle vient de décrocher les titres aux Internationaux de France et au tournoi sur gazon de Birmingham.

L’Australienne aurait pu sceller l’issue de la rencontre encore plus rapidement, mais elle a été brisée à 5-2 au deuxième set. Barty dispute son premier tournoi à titre de no 1 mondiale, mais elle n’a jamais franchi le troisième tour à Wimbledon.

Van Uytvanck a surpris la championne en titre Garbine Muguruza l’an dernier, en route vers les huitièmes de finale.

D’autre part, Petra Kvitova, détentrice de deux titres à Wimbledon, a surmonté un mauvais début de rencontre et pris la mesure de la Française Kristina Mladenovic 7-5, 6-2 au deuxième tour.

L’Américaine Sloane Stephens et la Chinoise Wang Qiang ont aussi poursuivi leur route. Stephens a évincé la Chinoise Wang Yafan 6-0, 6-2, et Wang a battu la Slovène Tamara Zidansek 6-1, 6-2.