Eli Manning a complété 56 des 89 passes qu’il a tentées cette saison pour des gains de 556 verges, soit un coefficient d’efficacité de 78,7 %. Les Giants ont perdu leurs deux premiers matchs.

Eli Manning perd son poste de quart partant

EAST RUTHERFORD — Eli Manning est relégué au rôle de réserviste et l’ère Daniel Jones est sur le point de commencer chez les Giants de New York.

L’entraîneur Pat Shurmur a révélé, mardi, que le sixième choix au repêchage de la NFL devient le quart partant des Giants, au détriment du joueur par excellence du Super Bowl à deux reprises.

Cette décision survient moins de 24 heures après que Shurmur ait refusé de confirmer que Manning demeurerait le quart partant après un début de saison difficile où l’équipe a subi deux défaites d’affilée. C’est la sixième fois en sept ans que les Giants amorcent la saison avec une fiche de 0-2.

Manning, âgé de 38 ans, est le quart partant des Giants depuis qu’il a remplacé Kurt Warner après neuf matchs à la saison 2004, l’année où il a été échangé aux Giants par les Chargers de San Diego, qui en avaient fait le premier choix.

Manning a guidé les Giants à la conquête du Super Bowl en 2007 et 2011, battant Tom Brady et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre chaque fois.

«Eli et moi avons parlé ce matin, a expliqué Shurmur. Je lui ai dit que nous apportions un changement et que nous allions faire appel à Daniel comme partant. J’ai aussi parlé à Daniel. Eli était visiblement déçu, comme on peut s’y attendre, mais il a ajouté qu’il agirait comme il l’a toujours fait, c’est-à-dire en bon coéquipier, et qu’il continue à se préparer à aider cette équipe à gagner. Daniel comprend le défi à relever et il sera prêt à jouer dimanche.»

Seulement quatre touchés

Manning a complété 56 de ses 89 passes pour des gains de 556 verges, deux touchés et deux interceptions pour un coefficient d’efficacité de 78,7 %. Mais les Giants n’ont inscrit que quatre touchés, malgré une moyenne de 420 verges.

«Finalement, c’est une décision qui, à mon avis, était la meilleure pour l’équipe en ce moment, a poursuivi Shurmur, qui en est à sa deuxième saison avec les Giants. Je l’ai dit depuis mon arrivée ici, j’aime beaucoup Eli. Son éthique de travail, sa préparation, son intelligence du jeu. Il démontre toutes les qualités que j’ai rarement vues chez un joueur. Et Eli a travaillé aussi fort qu’il est possible de le faire pour se préparer en vue de la saison. Cette décision est prise davantage pour permettre à Daniel de progresser.»

La question de savoir quand Jones allait devenir le quart numéro 1 alimentait les conversations depuis que les Giants l’ont repêché. Elles se sont intensifiées quand le joueur issu de l’Université Duke, âgé de 22 ans, a complété 29 passes de ses 34 passes pour des gains de 416 verges, deux touchés et aucune interception en matchs préparatoires.

L’allusion à un changement imminent a été soulevée, lundi, et dès le lendemain Shurmur a relégué au rôle de substitut le joueur qui a été la tête d’affiche de l’organisation ces 15 dernières années.

Manning, qui dispute une 16e saison avec les Giants, un record d’équipe, savait qu’un changement représentait une possibilité.

«Nous avons une fiche de 0-2 et nous cherchons des réponses, a-t-il expliqué, lundi. Je comprends, nous avons réclamé un gars très tôt au repêchage et nous ne gagnons pas, ces choses vont arriver. Je dois juste continuer à travailler et faire mon travail.»

+

MARIOTA DOIT SE RELEVER CONTRE LES JAGUARS

Marcus Mariota a eu une sortie difficile, dimanche.

NASHVILLE — Le quart Marcus Mariota a besoin d’une solide performance après une sortie difficile lors du premier match à la maison des Titans.

Le deuxième choix au repêchage de 2015 en est à son quatrième coordinateur offensif, mais il avait trop souvent l’air indécis.

Il a gardé le ballon trop longtemps et a subi quatre sacs. Il n’a pas vu des cibles à découvert, et il a été chanceux quand une passe a glissé des mains d’un joueur des Colts, victorieux 19-17.

Au quatrième quart, un sac a coûté sept verges, puis Cairo Santos a raté une tentative de placement de 45 verges.

Payé 20,9 M$ (l’option à son contrat de recrue), Mariota a obtenu une dernière occasion. Les Titans avaient le ballon avec 1:07 à disputer, à la recherche d’un placement. Mais au troisième essai, Mariota a volontairement lancé au sol pour stopper le chrono, avec 15 secondes au cadran. Il a ensuite échoué à rejoindre A.J. Brown, et c’en était fait des Titans.

«Avec le recul, il y aurait dû avoir le moyen de faire quelque chose de constructif au troisième essai, a dit Mariota. Je l’assume.»

L’entraîneur Mike Vrabel a tempéré en disant qu’il y a beaucoup de facteurs lors de telles séquences, ajoutant qu’on travaillait déjà à s’améliorer.

Il reste que Mariota doit être plus constant. Il a complété six passes sur six en deuxième demie à Cleveland, incluant deux passes de touché au quatrième quart. Mais lors du dernier quart face aux Colts, il n’a été que quatre en 10, pour 32 verges.

Les Titans (1-1) seront de retour en action dès jeudi, à Jacksonville.

«J’ai hâte de relever le défi, a dit Mariota. Il faut se replacer sur la bonne voie.»

En deux matchs, les Titans n’ont converti que trois fois des troisièmes essais, en 20 occasions. Dans 13 cas, il fallait franchir 10 verges ou plus.

«Voilà une bonne façon de se tirer dans le pied», a dit Vrabel.

Derrick Henry, vainqueur du trophée Heisman en 2015, semble être sur la même lancée que tard en 2018 (625 verges au sol en décembre, le meilleur mois à ce niveau dans la NFL, l’an dernier). Cette année, il est sixième de la ligue pour le total des verges. Il a une moyenne de 4,9 verges par course, pour 165 verges.

Les Titans ont remporté leurs quatre derniers matchs contre les Jaguars, qui sont menés par le quart recrue Gardner Minshew.