«J’ai éprouvé quelques ennuis avec l’aspect mental du sport. Au lieu de continuer à me battre, j’ai choisi de m’éloigner», a expliqué le skieur Dustin Cook.

Dustin Cook s’accorde une pause de la compétition

Un membre important de l’équipe canadienne de ski alpin brillait par son absence, vendredi, sur les pistes autrichiennes de Kitzbüel. Dustin Cook a choisi de ne pas se présenter au départ.

L’athlète de Lac-Sainte-Marie, en Outaouais, a décidé de prendre une pause.

« Après avoir pris le temps de réfléchir, j’ai décidé de ne pas courir pendant quelques semaines. J’ai éprouvé quelques ennuis avec l’aspect mental du sport. Au lieu de continuer à me battre, j’ai choisi de m’éloigner », a-t-il expliqué, via son compte Instagram.

Cook a l’intention de revenir à la compétition d’ici la fin de la saison. « J’aimerais finir en force et heureux », de conclure l’ancien vice-champion du monde de super-G.

En attendant, Kjetil Jansrud a permis de mettre la main sur le super-G de Kitzbühel. Il s’agissait de sa première victoire en 14 mois en Coupe du monde.

Sous un ciel radieux et des conditions parfaites, le champion olympique de 2014 a été audacieux en première moitié de parcours, mais a dû surmonter quelques erreurs en deuxième portion pour finalement terminer l’épreuve en une minute, 14, 61 secondes.

Le Norvégien a terminé 16 centièmes devant son compatriote Aleksander Aamodt Kilde et l’Autrichien Matthias Mayer. Il s’agit déjà de la cinquième égalité sur le podium de la saison en Coupe du monde.

Le meilleur Canadien a été James Crawford, 24e. Brodie Seger a terminé en 31e place, tandis que Jeffrey Read a conclu en 46e place. Cameron Alexander et Sam Mulligan n’ont pas complété l’épreuve.

Cette 23e victoire en carrière de Jansrud et sa 13e au super-G survient plus d’une année après son plus récent triomphe, au super-G de Lake Louise, en novembre 2018.

Mayer, vainqueur il y a deux ans, est grimpé sur le podium pour la cinquième fois à Kitzbühel. Seuls Hermann Maier (sept) et Aksel Lund Svindal (six) ont terminé plus souvent que lui que sur ce podium. Mayer s’est hissé au sommet du classement de la discipline avec 264 points, 28 de mieux que les trois skieurs qui le suivent : Jansrud, Kilde l’Autrichien Vincent Kriechmayr, sixième vendredi.

Mauro Caviezel a terminé au pied du podium à 49 centièmes du vainqueur et son coéquipier suisse Beat Feuz, vainqueur de la descente de Wengen le week-end dernier, a pris la cinquième place avec 86 centièmes de retard.

Meneur au classement général de la Coupe du monde, Henrik Kristoffersen a fait l’impasse sur cette course, mais a tout de même conservé sa première place. Le Norvégien ne dispose plus que d’une avance de 20 points devant Kilde.

Troisième, Alexis Pinturault a aussi amassé de précieux points en terminant l’épreuve en neuvième place. Le Français accuse un retard de 49 points sur Kristoffersen.