Expéditif vendredi, Félix Auger-Aliassime est qualifié pour le tableau principal à Flushing Meadows. Il connaît le joueur qu'il aura en face de lui au premier tour : son compatriote et ami Denis Shapovalov.

Duel Auger-Aliassime–Shapovalov à New York

NEW YORK — Eugenie Bouchard et Félix Auger-Aliassime se sont qualifiés pour le tableau principal des Internationaux des États-Unis, tandis que Françoise Abanda et Peter Polansky ont été éliminés au dernier tour, vendredi.

Auger-Aliassime, natif de L’Ancienne-Lorette, a été expéditif contre l’Autrichien Gerald Melzer, qu’il a défait 6-3, 6-0 dans un match de 61 minutes au cours duquel il a réussi huit as.

D'ailleurs, par un incroyable hasard, Auger-Aliassime, qui vient de célébrer son 18e anniversaire, affrontera au premier tour... son grand ami et compatriote Denis Shapovalov! Les deux jeunes joueurs s'étaient affronté l'an dernier au Challenger de Drummondville, et c'est l'Ontarien qui l'avait emporté.

Milos Raonic, Vasek Pospisil et Peter Polansky représenteront également le Canada dans le tableau principal du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison. 

«Ça reflète le beau travail des joueurs et de la fédération ces dernières années, a dit Auger-Aliassime, au sujet du nombre de Canadiens au tableau principal. Je pense que c’est positif pour la prochaine génération... des Canadiens qui montent au classement et qui sont confiants de pouvoir bien faire dans les grands tournois. J’en suis très heureux.»

Classé 116e au monde, Auger-Aliassime en sera à sa première participation au tableau principal d’un tournoi du Grand Chelem. Il y a deux ans, il avait gagné le titre chez les juniors à Flushing Meadows.

«J’ai toujours bien joué à New York et depuis le début de la semaine, j’ai été très bien soutenu, dit Auger-Aliassime. J’espère que ça va continuer dans le même sens au tableau principal.»

Bouchard, elle, n’a eu besoin que de 65 minutes pour défaire l’Américaine Jamie Loeb, 6-0, 6-3. Quant à Abanda, elle a perdu 6-4, 6-2, en 66 minutes, contre la Tchèque Karolina Muchova, tandis que Polansky s’est incliné 7-5, 1-6, 6-3 face à l’Américain Donald Young.

Bouchard sera donc la seule Canadienne en lice dans le tableau principal du simple féminin. Elle affrontera mardi la Française Harmony Tan, modeste 399e mondiale

Polansky encore chanceux!

De son côté, Polansky, qui a été éliminé au dernier tour des qualifications des quatre tournois du Grand Chelem cette saison, a complété une séquence des plus curieuses : l'Ontarien a appris vendredi qu'il avait été repêché par tirage au sort, ce qui veut dire qu'il aura accédé au tableau principal des quatre tournois du Grand Chelem de cette façon, un incroyable record. 

Polansky, 30 ans, est le seul joueur de l’ère moderne à avoir réaliser cet «exploit».  Avec Le Soleil