La Gatinoise Farah Jacques a remporté la médaille de bronze au 100 m haies aux Championnats canadiens d’athlétisme.

Du bronze au goût de Jacques

Le soleil était déjà couché. Plusieurs spectateurs avaient déjà mis le cap vers la maison, même si une des favorites locales s’apprêtait à participer à une finale.

Ça n’empêchait pas Farah Jacques d’être heureuse. Elle venait de gagner une médaille aux Championnats canadiens d’athlétisme, samedi soir, au stade Terry-Fox.

La Gatinoise âgée de 28 ans a terminé troisième au 100 m haies, stoppant le chrono à 13,46 secondes. Seules Christie Moerman (13,35 secondes) et Astrid Nyame (13,42 secondes).

« Je me sens tellement bien. Je me dis que ça peut juste continuer à aller mieux aux haies », se réjouissait Jacques.

Cette dernière avait participé aux Jeux olympiques en 2016 à Rio en tant que sprinteuse. Elle était membre du relais 4x100 mètres.

Sauf que l’hiver dernier, Jacques a pris une décision. Pourquoi ne pas tenter sa chance dans une nouvelle épreuve sur piste ? Pourquoi pas les haies ? Elle s’était déjà tapé cette discipline durant son adolescence.

« Après avoir gagné cette médaille-ci, mon entraîneur et moi avons décidé que l’accent sera mis sur les haies lors des deux prochaines années en vue des championnats du monde et des Jeux olympiques », a confirmé Farah Jacques, qui participera à six compétitions en dix jours en Europe plus tard en juillet.

« Ça va être deux semaines pas mal chargées. Je n’aurai pas le temps de visiter les villes », a-t-elle ajouté en riant.

Les championnats canadiens d’athlétisme, qui se déroulaient pour une deuxième année de suite à Ottawa, ont pris fin dimanche. Le Gatinois David Gendreau-Fillion, du club Cirrus, a pris le septième rang au 800 m chez les hommes, franchissant le fil d’arrivée en une minute et 55,93 secondes.

La veille, ce fut une journée fertile en émotions au stade Terry-Fox.

Le champion du monde du saut à la perche en 2015, Shawn Barber, a battu son propre record des championnats canadiens avec une hauteur de 5,75 mètres.

Au 200 m, Aaron Brown a réussi le doublé doré, gagnant une course marquée par l’abandon du triple médaillé olympique Andre De Grasse. Ce dernier s’est blessé à une cuisse à 30 mètres de l’arrivée.

De Grasse menait alors la course. Il avait dû se retirer des championnats du monde l’an dernier à Londres en raison d’une blessure similaire.

On ne l’avait pas vu non plus le printemps dernier aux Jeux du Commonwealth.

De Grasse avait terminé troisième vendredi au 100 m derrière notamment Brown, le nouveau roi du sprint canadien.

Chez les femmes, Crystal Emmanuel a aussi gagné les deux épreuves de sprint, parcourant notamment le 200 m en 22,74 secondes samedi soir.

Parmi les médaillés québécois du week-end, notons la performance de Charles Philibert-Thiboutot, de l’université Laval, qui a gagné son troisième titre national consécutif au 1500 m. Il s’est qualifié du même coup en vue des championnats NACAC prévus le mois prochain à Toronto.

La Gatinoise Audrey Leduc, championne junior au 100 m, a aussi récolté le bronze au saut en longueur.

Elle a réussi un record personnel avec une distance de 5,86 mètres, battant sa marque précédente vieille de deux ans.