Luguentz Dort s'est illustré en ligue estivale de la NBA, inscrivant en moyenne 8,6 points.

Dort prêt à apprendre et à contribuer au prochain niveau

C'est un Luguentz Dort plein d'entrain qui s'est présenté au camp d'entraînement du Thunder, mardi.

Le Montréalais s'apprête à faire ses débuts officiels avec Oklahoma City, qui lui a consenti un contrat à deux volets incluant leur filiale en G League, le Blue, qui évolue dans la même ville.

«Je commence la saison avec le Thunder, a dit Dort, rejoint au téléphone au Chesapeake Energy Arena lundi, lors de la journée médias de l'équipe. Quand celle du Blue va commencer, les dirigeants vont m'informer de la suite des choses.»

L'intention d'un contrat à deux volets est que le joueur partage son temps entre les deux circuits, plus ou moins à part égales. La répartition des rencontres reste à établir.

Dort a obtenu ce contrat après avoir été ignoré au repêchage de la NBA en juin, lui qui a pourtant brillé avec Arizona State à sa seule saison avec les Sun Devils (il a été la recrue de l'année du Pac-12).

Depuis, le gaillard de Montréal-Nord s'est illustré en ligue estivale de la NBA, inscrivant en moyenne 8,6 points et se classant troisième chez le Thunder, à ce chapitre.

«(Dans la NBA) la compétition est vraiment plus forte, le style de jeu diffère un peu et le terrain est un peu plus grand, dit Dort. Il s'agit juste de m'y habituer, de cerner comment m'intégrer au club et de voir quel va être mon rôle.

«Je suis très motivé, poursuit-il. [Au camp], le plus important sera d'apprendre, de bien m'entraîner et, au niveau de l'équipe, d'en venir à bien se comprendre, à avoir de la cohésion.»

À la mi-août, Dort a assisté à l'atelier de la NBA conçu pour outiller les recrues, au New Jersey.

«Ç'a m'a vraiment aidé, a poursuivi celui qui a aussi discuté avec le représentant des joueurs du Thunder, Terrance Ferguson. J'ai beaucoup appris sur comment fonctionne la NBA et ce qui s'en vient.»

Arrivé à Oklahoma City depuis un peu plus d'un mois, l'athlète de 20 ans se plait bien dans ce coin de l'Amérique.

«J'aime la ville, a confié Dort. C'est vraiment calme, et on y trouve de bonnes personnes.»

La semaine dernière, il a pris part à deux activités communautaires, à OKC. Avec des coéquipiers, il a joué les baristas dans un café du centre-ville puis, avec des enfants d'une école primaire, il a essayé l'installation 21 balançoires, une création ludique et musicale, aux origines montréalaises (le studio Daily tous les jours).

«J'ai bien aimé les deux événements, a dit Dort. J'aime côtoyer les enfants, redonner à la communauté et interagir avec les gens. Et il était vraiment bon leur café.»

Le camp du Thunder s'étale sur la semaine en cours. Il y aura ensuite quatre matchs préparatoires, du 8 au 16 octobre.

Oklahoma City va entamer la saison régulière le 23 octobre, en Utah. Le club va jouer à Toronto, le 29 décembre. Dans le cas du Blue, la saison se met en branle le 9 novembre.