Une nouvelle saison débute pour le FC Gatineau. Avec un nouvel entraîneur-chef. Quelques nouveaux joueurs. Et de nouvelles priorités.

Des changements pour le FC Gatineau

Une nouvelle saison débute pour le FC Gatineau. Avec un nouvel entraîneur-chef. Quelques nouveaux joueurs. Et de nouvelles priorités.

Le nouveau capitaine du navire, Julian Labalec, veut faire du développement sa priorité.

Il sera heureux s’il peut aider quelques joueurs à quitter l’Outaouais pour accéder aux échelons supérieurs.

La naissance de la Première ligue canadienne de soccer (CPL) a fait exploser le nombre de clubs professionnels au pays, cette année.

Le nouveau circuit vient de prendre son envol avec sept formations. Ces formations auront constamment besoin de recruter de nouveaux joueurs. Il n’est pas déraisonnable de penser qu’elles pourraient recruter quelques candidats dans la Première ligue de soccer québécois, un circuit senior compétitif provincial.

« C’est sûr que l’ajout de la CPL en championnat nord-américain offre des opportunités aux jeunes Canadiens. Ça offre une belle visibilité. C’est à prendre. Maintenant, ça prend du temps. On ne peut pas signer avec des clubs en CPL du jour au lendemain », explique Labalec.

Le jeune entraîneur français – il a été associé au club de Dijon qui évolue en Ligue 1 – est arrivé au pays en septembre 2016. Il a traversé l’océan parce qu’il avait « soif de changement » et « par ouverture culturelle ».

Son approche lui a tout de suite permis de se démarquer. Il a mené les Griffons du Collège de l’Outaouais à une conquête du championnat provincial en deuxième division à leur deuxième année d’existence.

Il ne sera pas facile de connaître autant de succès avec le FC Gatineau.

L’équipe a perdu quelques joueurs d’impact au cours de la saison morte. Certains ont choisi de se greffer à l’AS Blainville. Cette formation rivale de la PLSQ prendra part au championnat canadien des clubs, ce printemps.

Labalec et ses adjoints en ont profité pour prendre un virage jeunesse. Ils ont recruté cinq joueurs qui faisaient partie de l’équipe U18 AAA de l’Outaouais, l’été dernier.

« C’est une bonne réussite, affirme l’entraîneur. Ces jeunes hommes sont nés entre 2001 et 2002. Ils ont 18 ou 17 ans. Ce sont des joueurs de qualité. C’est exactement ce qu’on veut. On veut offrir aux athlètes de Gatineau la possibilité de viser plus haut. »

Le FC Gatineau jouera son premier match à Laval, en rendant visite au CS Monteuil, samedi.

Le premier match à domicile sera présenté le 25 mai. Le CS Mont-Royal Outremont sera le premier club à visiter le stade Mont-Bleu.

« On va y aller un match à la fois. On va essayer de gagner un match, puis un deuxième, puis un troisième, puis un quatrième... Il est trop tôt pour dire ce qu’on veut faire, où on veut aller. Le FC Gatineau a performé dans les dernières années. Notre objectif n’est pas nécessairement de faire mieux ou de faire comme. Nous voulons faire différemment. »