Jean-Sébastien Roy a connu un tournoi de rêve au championnat canadien de curling mixte.

Curling: le quatuor de Jean-Sébastien Roy gagne le titre canadien

Une quinzaine d’heures s’étaient déjà écoulées depuis qu’il avait lancé sa dernière pierre. Ses coéquipiers et lui avaient réussi un exploit ayant échappé au Québec depuis 18 ans.

Le quatuor du skip gatinois Jean-Sébastien Roy a gagné le championnat canadien de curling mixte, samedi après-midi, à Arvida. La victoire de 6-5 contre le Nouveau-Brunswick a couronné une semaine parfaite durant laquelle l’équipe complétée par Amélie Blais, Dan deWaard et Brenda Nicholls a conservé une fiche de 12-0.

« J’ai encore de la misère à y croire », a dit Roy au bout du fil, dimanche matin.

La nuit avait été courte. Il avait passé la soirée à fêter avec sa famille qui est native du Saguenay et de nombreux amis.

« C’est rare que le Québec gagne ce championnat », a-t-il rappelé.

La seule autre fois, c’était en 2001. Qui était le skip ? Jean-Michel Ménard, d’Aylmer.

« On s’est parlé souvent dernièrement », a avoué Roy au sujet de son ami.

On voit encore moins souvent des équipes invaincues, durant ce tournoi. C’était seulement la deuxième fois dans l’histoire récente qu’un quatuor ne subissait pas la défaite.

« Nous avons tellement bien joué toute la semaine. C’était incroyable. Aucun des joueurs n’a manqué un coup. On s’est fait voler un seul point dans les 12 parties. Toutes les pierres étaient à notre avantage. Nous n’avons jamais été inquiets. »

Roy a célébré en allant rejoindre les siens dans les estrades dans les minutes qui ont suivi sa victoire historique. « Ç’a donné de belles images à CBC », a-t-il lancé en riant.

« C’est un scénario digne de Hollywood », a-t-il dit, lui qui a grandi au Saguenay avant de déménager en Outaouais il y a presque 20 ans.

À quel point était-il émotif ?

« J’ai braillé et braillé... Même à matin... J’en parle encore et c’est gros... C’est comme un rêve qui se réalise de gagner un championnat canadien chez nous. »

Jean-Sébastien Roy n’est pas l’unique joueur local au sein du quatuor gagnant. Dan deWaard, 35 ans, demeure à Cantley et travaille dans le domaine alimentaire, plus précisément la vente de biscuits.

Les deux amis sont membres au club Des Collines, à Chelsea.

Quant à Blais et Nicholls, elles proviennent respectivement de Lévis et Québec tout en représentant le club Etchemin.

Les quatre joueurs représenteront maintenant le Canada aux championnats du monde de curling mixte en octobre 2020. Le pays hôte n’a pas encore été annoncé.

Mais Roy a déjà hâte.

« Nous avons déjà essayé nos manteaux hier... De porter la feuille d’érable, je ne pensais jamais que ça m’arriverait un jour. Je ne me suis pas remis de ces émotions-là. Nous avons aussi rencontré l’entraîneur de l’équipe nationale. »