Junior Leduc et ses adjoints donnent leurs dernières instructions aux joueurs de l’Intrépide midget espoir avant leur grand départ pour le tournoi provincial de la Coupe Dodge.

Coupe Dodge: à la conquête de la médaille manquante

Le tournoi de hockey mineur compétitif le plus palpitant de l’année se met en branle mercredi dans la région du Richelieu.

L’Outaouais sera représentée par 14 équipes « double lettre » à l’édition masculine de la Coupe Dodge. Depuis 2015, la région a toujours remporté au moins une médaille d’or et plusieurs équipes outaouaises feront encore partie des équipes favorites au championnat du Québec au cours des prochains jours.

Parmi celles-ci, l’Intrépide midget espoir tentera de mettre la main sur la seule médaille qui lui a échappé en cette saison magique où il a gagné la médaille de bronze au premier tournoi midget espoir de la saison à Drummondville. Il a raflé l’argent au deuxième tournoi du circuit provincial à Boisbriand. Ne manque plus que l’or pour l’équipe qui a dominé le classement des 25 équipes de la Ligue de hockey d’excellence du Québec.

Les protégés de Junior (Richard) Leduc ont complété leur saison de 32 matches avec un dossier de 23-3-6. Ils ont marqué 135 buts, mais ce qui est vraiment impressionnant, c’est qu’ils n’ont cédé que 49 buts (moyenne de 1,53) pendant cette saison remarquable.

« Les 18 joueurs de l’équipe ont acheté un concept d’équipe. Nous n’avons pas de joueurs vedettes, mais si tu m’enlèves un seul de mes joueurs, ça va faire mal. J’ai besoin de tout le monde. Chacun de nos attaquants peut compter le gros but. En fin de match, je n’ai pas besoin de prendre un temps d’arrêt pour reposer mes meilleurs joueurs. Nos gars sont versatiles. Ils peuvent toucher à toutes les facettes du jeu », a raconté Junior Leduc avant ses derniers préparatifs mardi.

L’Intrépide n’a alloué que 49 buts en 32 matches, mais ça inclut une anomalie dans le dernier match de la saison où il a été victime de sept buts !

« Après 23 matches, nous étions rendus à 26 buts alloués. Nos joueurs sont disciplinés. Ils ont une bonne éthique de travail. Tout le monde est prêt à bloquer des tirs et à se replier défensivement. Les gars ont travaillé leur vie dans chaque match pour en arriver là. Chacun apporte sa contribution », ajoute l’entraîneur-chef.

Pour la première fois de son histoire, l’Intrépide a donc gagné des médailles dans les deux tournois majeurs du circuit midget espoir. Évidemment, Junior Leduc et sa bande vont viser l’or cette semaine.

« Nous sommes en mission. Nous avons tenu un boot camp cette semaine pour se remettre dedans. Ça fait un bout que nous n’avons pas joué. Nous voulons clore notre saison en beauté dans le plus gros tournoi de l’année. »

Seul problème, c’est que l’Intrépide représente la première tête de série et il a bénéficié d’un laissez-passer au premier jour des activités mercredi. « C’est un cadeau empoisonné, dit Junior Leduc. Chaque équipe a droit à trois matches, mais nous n’en aurons que deux pour peaufiner notre jeu. Souvent, à la Coupe Dodge, tu passes deux ou trois semaines sans jouer avant de reprendre l’action. Le premier match t’aide à te donner une marge de manœuvre. Là où le laissez-passer pourrait nous aider, c’est à compter de samedi et dimanche si nous sommes encore là. Nous aurons un peu moins de fatigue que les autres clubs. »

À surveiller aussi

L’Intrépide bantam AAA relève (31-1-4) est également la favorite parmi les 27 équipes de sa catégorie.

Les Ambassadeurs de Gatineau sont classés troisièmes au Québec dans la catégorie bantam AA. Les Loups des Collines midget AA sont troisièmes en province alors que l’Intrépide pee-wee AAA est cinquième.

Enfin, les Mariniers d’Aylmer pee-wee AA sont dans le top-10 du Québec et peuvent aussi espérer une médaille.

Fait intéressant dans leur cas, l’attaquant Derek Petitpas a réussi des tours du chapeau dans chacun des deux derniers matches de la finale de la LHRO. Trois de ces buts ont été comptés en désavantage numérique.