Le Canada croisera le fer avec Cuba, samedi en Ligue A des Nations de la CONCACAF.

CONCACAF: le Canada cherche à rebondir contre Cuba

TORONTO — John Herdman est le septième entraîneur avec lequel le gardien Milan Borjan a travaillé depuis ses débuts avec l’équipe canadienne senior en 2011.

Le gardien du Red Star de Belgrade, âgé de 31 ans, reste un partisan inconditionnel du charismatique Herdman et de la jeune équipe qu’il a réunie.

« Je pense que c’est la plus jeune équipe canadienne que nous ayons eue – et la plus talentueuse des équipes canadiennes que nous ayons eues, a prétendu Borjan, qui a connu son lot d’entraîneurs au cours d’une carrière de club qui l’a mené en Argentine, en Bulgarie, en Pologne, en Roumanie, en Serbie, en Turquie et en Uruguay. Lorsque John est arrivé ici, il a réuni un groupe de jeunes joueurs formidables avec quelques autres plus âgés comme moi. »

« Je pense que le soccer canadien va beaucoup mieux, a-t-il poursuivi. (Herdman) a une vision incroyable et il nous la communique. Nous croyons en lui. »

La tâche de Herdman cette semaine a été de focaliser de nouveau son équipe après une défaite décevante à la Gold Cup en juin – un revers de 3-2 contre Haïti, au 83e rang mondial, au cours duquel le Canada, 78e, a laissé filer une avance de 2-0.

La première occasion de revenir sur la bonne voie est le match en Ligue A des Nations de la CONCACAF, samedi, contre Cuba, qui occupe le 179e rang mondial. Les deux équipes s’affronteront mardi prochain aux îles Caïmans (un stade à La Havane n’a pas été jugé conforme selon les normes de la CONCACAF).

L'entraîneur de l'équipe canadienne, John Herdman quitte le terrain en compagnie de Lucas Cavallini.

Les Canadiens ne peuvent plus se permettre de faux pas s’ils veulent conserver leur mince espoir de se joindre aux autres grands joueurs de la région en empruntant la voie la plus directe des qualifications pour la Coupe du monde 2022.

« Cela va probablement prendre une saison parfaite pour le Canada, à savoir battre des équipes que nous n’avons pas battues depuis longtemps, a déclaré Herdman. Voilà notre mission. C’est excitant. »

Les six meilleures équipes de la CONCACAF, fixées selon les classements de la FIFA publiés après la fenêtre internationale de juin 2020, passeront directement au tournoi Hex de la CONCACAF. Les trois meilleures équipes à l’issue de ce tournoi se qualifieront directement pour la Coupe du monde au Qatar.

Les pays classés entre les septième et 35e rangs dans la région, qui couvre l’Amérique du Nord et centrale et les Caraïbes, s’affronteront dans une compétition de qualification secondaire. La dernière équipe en lice participera à une série éliminatoire (contre le finaliste de la quatrième place au tournoi Hex) afin de déterminer qui participera à une autre série éliminatoire (une confrontation intercontinentale de la FIFA) afin de déterminer qui sortira de la CONCACAF.

Le Canada occupe actuellement le huitième rang de la CONCACAF, derrière le Mexique (12e au monde), les États-Unis (22), le Costa Rica (44), la Jamaïque (52), le Honduras (67), le Salvador (68) et le Panama (74).

Le Canada présente un dossier en carrière de 7-2-3 contre les Cubains, avec un avantage de 20-9 au nombre de buts. Les Canadiens n’ont jamais perdu contre Cuba à domicile en quatre rencontres (3-0-1).

Le Canada est privé des vétérans milieux de terrain Atiba Hutchinson et Scott Arfield en raison de blessure. Junior Hoilett et Samuel Piette seront co-capitaines en leur absence.