Mélodie Collard a gagné deux de ses trois matches à la Fed Cup junior en Floride, mais elle devra en gagner un troisième et peut-être même un quatrième jeudi contre le Maroc pour aider le Canada à se qualifier pour les quarts de finale de cette compétition internationale.

Collard sous pression en Floride

Le poids qui accompagne le statut de joueuse numéro un d’une nation s’est fait ressentir au deuxième jour de la Fed Cup junior à Orlando en Floride mercredi.

Après avoir gagné son premier match en simple contre la Serbe Fatma Idrizovic 3-6, 6-1 et 6-0 mardi, Mélodie Collard s’est inclinée en deux manches de 6-4 et 6-2 contre l’Allemande Mara Guth mercredi.

La Gatinoise de 16 ans s’est ressaisie avec sa partenaire Annabelle Xu en venant à bout de leurs adversaires 7-5 et 6-2 dans le dernier match de la journée, mais les Allemandes ont quand même gagné leur série 2-1 contre les Canadiennes mercredi.

« L’Allemande a très bien joué. Beaucoup mieux que la veille quand son pays a été surpris par le Maroc. Guth fait partie du top-100 chez les juniors. Elle jouait contre une 37e (Collard). Mélodie est la quatrième joueuse la mieux classée ici. Guth devait gagner pour éviter l’élimination de l’Allemagne. Elle a été plus agressive que la veille », a expliqué Mathieu Toupin, entraîneur de Collard depuis Orlando.

Après un début de match difficile en double, Collard et la Montréalaise Xu ont rebondi pour éviter un balayage allemand, ce qui va aider la cause du Canada lors de la dernière journée du tournoi à la ronde jeudi.

Le Maroc jeudi

En ce moment, le Maroc a surpris tout le monde avec une fiche combinée de 4-2. Ses joueuses ont eu raison de l’Allemagne et de la Serbie. Le Canada et l’Allemagne ont des fiches identiques de 3-3. La Serbie ferme la marche avec une fiche de 2-4. Les deux premières nations de chacun des quatre groupes vont accéder aux quarts de finale vendredi.

« La victoire en double était cruciale dans le cas d’une triple égalité entre le Canada, l’Allemagne et le Maroc. Une défaite aurait forcé notre équipe à gagner ses deux matches en simple et son match en double alors que là, nous allons peut-être pouvoir passer avec deux victoires au bris d’égalité », a ajouté Toupin.

Mercredi, sa protégée a connu un match en deux temps contre Mara Guth, 87e raquette mondiale junior.

Trois séquences

« Mélo a eu des séquences. Elle perdait 5-0 dans la première manche, puis elle a gagné les quatre jeux suivants avant de perdre 6-4. Dans la deuxième manche, Mélo a pris l’avance 2-0 avant de perdre six jeux de suite. C’est aussi simple qu’une question de momentum et de confiance. Mélo était tendue. Parce qu’elle est la joueuse numéro un du Canada, elle sent une pression dans cette compétition d’équipe. Au service, en deuxième manche, sa première balle est rentrée à seulement 43 % et sa deuxième balle était morte, ce qui a permis à son adversaire de l’attaquer. »

Le premier service de Collard a connu un taux de succès de 50 % pour l’ensemble du match et elle n’a gagné que 45 % de ses points sur ce premier service. La Gatinoise a commis huit doubles fautes et réussi deux as.

L’équipe canadienne ne contrôlera pas entièrement son destin jeudi. En plus d’avoir à infliger un premier revers au Maroc, il pourrait avoir besoin d’un peu d’aide de la Serbie contre l’Allemagne. Classé au quatrième rang de la compétition à 16 pays, le Canada est cependant favori dans son groupe.