Le calibre du jeu offert par Mélodie Collard et sa partenaire Cody Wong à New York était impressionnant. «Mélodie est et sera une grande», s’enthousiasme Mathieu Toupin, l’entraîneur de la Gatinoise.

Collard était à un point de la finale à New York

Mélodie Collard et sa partenaire Cody Wong sont passées à un point d’atteindre la finale de l’Omnium des États-Unis junior vendredi alors qu’elles ont eu deux balles de match dans le super bris d’égalité de la troisième manche. Les Françaises Selena Janicijevic et Aubane Droguet ont cependant résisté pour finalement remporter la demi-finale 7-5, 4-6 et 12-10.

La Gatinoise et sa partenaire de Hong Kong ont détenu l’avance 9-8 et 10-9 dans la manche décisive. Le duel ne pouvait pas être plus relevé et Mathieu Toupin, l’entraîneur de la joueuse du club Tennis Outaouais Performance, ne pouvait pas être plus fier de sa protégée.

« Mélodie est et sera une grande ! Elle a tout simplement joué son meilleur match de double à vie. Au milieu de la deuxième manche, elle a mis son cœur sur la table. Elle a accepté de baisser sa garde et elle a simplement tout donné. Évidemment, la défaite fait encore plus mal, mais Mélodie vient de franchir une étape importante de sa vie de jeune athlète, qui la rapproche encore plus du sommet ! J’ai attendu 10 ans pour la voir jouer avec son cœur même si sa tête lui disait de faire différemment », a expliqué Mathieu Toupin, séduit par le spectacle qu’il a vu sur la plus grande scène du tennis à New York.

Après une semaine mouvementée à Flushing Meadows où Collard a remporté son premier match du tableau principal en simple dans un tournoi du Grand Chelem en plus d’ajouter trois victoires en double, dont une contre les championnes de Wimbledon, le repos sera au menu des prochains jours. La prochaine étape pour l’athlète de 16 ans, ce sont les Mondiaux à Orlando. Le départ est prévu pour le 22 septembre.