Le quart-arrière franco-ontarien Christian Veilleux se joindre à Penn State en 2021. Il était courtisé par plus d'une vingtaine d'équipes de première division de la NCAA.
Le quart-arrière franco-ontarien Christian Veilleux se joindre à Penn State en 2021. Il était courtisé par plus d'une vingtaine d'équipes de première division de la NCAA.

Christian Veilleux opte pour Penn State

Christian Veilleux sait maintenant où il lancera le ballon à l’automne 2021.

Courtisé par plus d’une vingtaine d’équipes de football de première division dans la NCAA, le quart-arrière d’Orléans se joindra à Penn State. Il en a fait l’annonce mercredi, publiant une photo de lui dans l’uniforme bleu et blanc des Nittany Lions tout en tenant le drapeau canadien.

«C’était une décision très difficile. C’était surtout difficile de dires aux autres écoles et leurs entraîneurs que je n’irais pas chez eux. Mais ils comprennent que ça fait partie de leur travail.»

Veilleux, qui fait maintenant six pieds quatre pouces et 200 livres, avait réduit ses choix à quatre équipes dans les dernières semaines. Pourquoi a-t-il préféré Penn State à Clemson, Duke et Tennessee?

«Plusieurs choses... Une des plus importantes, c’est que cette université est la plus proche de chez moi quand je compare toutes ces écoles. Ça ne prend que sept heures en voiture. Je voulais que ma famille puisse venir me voir, a expliqué Veilleux.

«C’est aussi une bonne école et une bonne équipe. J’ai le meilleur de tout.»

Christian Veilleux

L’athlète franco-ontarien âgé de 17 ans avait visité le campus de Penn State, en Pennsylvanie, en novembre puis en février. Il connaissait même déjà l’endroit avant ces deux passages officiels.

«J’ai participé à plusieurs camps de football là-bas», a-t-il noté.

Veilleux s’avère aussi familier avec certains des joueurs des Lions. Deux sont originaires d’Ottawa comme lui.

Jonathan Sutherland et Jesse Luketa étaient membre de l’édition 2019 qui a gagné le Cotton Bowl.

«J’ai consulté ces deux gars-là pour obtenir leur opinion, qu’ils me parlent de leur expérience là-bas. C’était important pour moi d’écouter ce qu’ils avaient à me dire.»

Christian Veilleux devra disputer une dernière saison dans une école secondaire privée au Maryland avant de faire le saut dans la NCAA dans une quinzaine de mois. Il portera à nouveau les couleurs des Bulldogs de Bullis School, l’alma mater du quart-arrière de la NFL, Dwayne Haskins.

Veilleux a mené cette équipe à une fiche de 7-3 en 2019, complétant 118 passes pour 2006 verges et 29 touchés. Il avait évolué l’année précédente à Buffalo, sa première saison loin de la capitale nationale.

Ses sept premières années au football ont été passées chez les Panthers de Cumberland.

«La prochaine année pourrait paraître longue, mais je compte prendre le temps de bien apprécier cette dernière année à l’école secondaire, a-t-il soutenu.

En attendant un déconfinement, Christian Veilleux s’entraîne au domicile de ses parents. Son frère lui sert notamment de receveur.

«Je vais sortir avec lui une fois par jour pour lui lancer le ballon. J’ai aussi un filet dans lequel je peux lancer. Ça fonctionne bien.»