Les Ravens de Carleton ont remporté une troisième victoire consécutive, samedi.

Carleton gagne en prolongation

Un autre match, une autre conclusion excitante. Cette fois-ci, les Ravens de Carleton ont eu besoin de deux prolongations pour arracher une troisième victoire de suite.

Un touché de Mathieu Pickens sur une course de sept verges a donné un gain de 42-39 aux siens contre les Gaels de Queen’s, samedi, au parc MNP d’Ottawa. Le botteur Nick Liberatore avait donné une avance de 39-36 aux visiteurs quelques instants auparavant avec un placement de 42 verges.

Carleton (3-1) avait eu besoin d’un placement de 22 verges la semaine précédente avec huit secondes en temps réglementaire pour gagner 21-18 contre Waterloo. Puis lors du premier match de la saison régulière, il avait perdu 26-23 en prolongation contre l’équipe classée numéro un au pays, les Mustangs de Western.

Pourtant, rien ne laissait présager que les Ravens auraient besoin de plus de temps ce week-end. Ils menaient 36-22 tôt au quatrième quart grâce notamment à son quart-arrière gatinois Mike Arruda.

Ce dernier a lancé deux passes de touché en plus d’en inscrire un autre via la course. Il a terminé la journée ayant complété 26 de 34 passes pour 303 verges.

Nathan Carter a porté le ballon 23 fois pour 159 verges.

Le secondeur gatinois Joshua Denis Walsh a été le meilleur joueur en défensive chez les Ravens avec neuf plaqués en plus de rabattre une passe.

Carleton jouera son prochain match contre les Blues de Toronto, le 22 septembre.

Quant aux Gee Gees, ils profitaient d’un week-end de congé. Ils recevront samedi prochain la visite des Lions de l’université York, qui ont encaissé un revers de... 76-3 dans les derniers jours.

Gee Gees et Ravens auront rendez-vous à la fin du mois en vue du traditionnel match Panda à la Place TD. Plus de 24 420 personnes ont assisté au choc entre les deux universités de la capitale nationale en 2017.

Revers des Griffons
Dans les rangs collégiaux, les Griffons du Cégep de l’Outaouais ont subi la défaite à leur premier match local, s’inclinant 45-28 contre les Filons de Thetford samedi au stade Mont-Bleu. Ils menaient pourtant 26-21 à la mi-temps.

« Nous avons manqué d’énergie, a soutenu l’entraîneur-chef Sébastien Tétreault.

«Ils (Filons) ont de gros bonshommes. Ils ont lancé le ballon juste 15 fois, mais ils ont couru 48 fois. Ils utilisent une ligne offensive à six joueurs. Le plus léger devait peser 290 livres.»

Ses Griffons montrent une fiche de 1-1 après deux sorties en deuxième division de la ligue québécoise de football collégial. Ils disputeront leur prochain match à Laval contre le Collège Montmorency.