Classée 14e au monde, Brooke Henderson a signé une victoire et huit tops 10 cette saison.

Brooke Henderson comme tête d'affiche à Regina

REGINA - L'Anglaise Georgia Hall peut sympathiser avec les golfeuses canadiennes à l'Omnium féminin CP.

Hall a remporté l'Omnium britannique plus tôt ce mois-ci au club Royal Lytham, devenant la première Britannique à remporter le tournoi depuis 2009. Au fil de ce tournoi, elle ne s'est pas tracassée avec la pression, se concentrant plutôt à savourer le moment.

«Appréciez d'être à la maison, tout simplement. Profitez de pouvoir jouer devant votre famille et vos amis, dit Hall. C'est ce que j'ai fait. Ne vous inquiétez pas vraiment du résultat. Quatre jours, c'est beaucoup de golf. Alors, profitez-en et voyez ce qui se passe.»

Brooke Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, est la tête d'affiche des 16 Canadiennes en lice au Wascana Country Club. Classée 14e au monde, elle a signé une victoire et huit tops 10 cette saison.

Jocelyne Bourassa a été la dernière Canadienne à remporter ce tournoi, obtenant le titre en 1973, à Montréal.

«Ça fait longtemps, a déclaré Henderson. Oui, il y a un peu de pression. J'aimerais beaucoup gagner ce tournoi. Je ne sais pas si ce sera cette année. J'espère que ce sera avant la fin de ma carrière.»

Henderson a terminé au 12e rang l'an dernier à Ottawa. Jeudi, elle va prendre le départ en après-midi avec Anna Nordqvist et la nouvelle numéro 1 au monde, Sung Hyun Park, de la Corée du Sud.

«Pour moi c'est un peu comme le sixième tournoi majeur, a déclaré Henderson. C'est très significatif pour moi.»

Les autres Canadiennes sont Maude-Aimée LeBlanc, de Sherbrooke, Anne-Catherine Tanguay, de Québec, et deux Ontariennes, Alena Sharp et Brittany Marchand.

Du circuit Symetra, on retrouve Jennifer Ha, de Calgary, Anna Young, de Saskatoon, Augusta James, de Bath, en Ontario, Elizabeth Tong, de Thornhill, en Ontario, et Megan Osland, de Kelowna.

Lorie Kane de Charlottetown, membre du Temple de la renommée du golf canadien, en sera à sa 28e participation.

Les membres de l'équipe nationale amateure, Grace St. Germain, d'Ottawa, et Naomi Ko, de Victoria, seront aussi de la partie, comme la joueuse de l'équipe de développement Celeste Dao, de Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot.

Tiffany Kong, de Vancouver, bénéficie d'une exemption et Bobbi Brandon, de Saskatoon, s'est ajoutée au tableau avec un top 4 en qualifications, lundi.

Tristan Mullally, l'entraîneure au niveau national pour les dames, à Golf Canada, dit qu'il est possible de canaliser la pression de manière positive.

«Ça peut vous servir si vous l'utilisez correctement, estime t-elle. Je dis souvent: 'Vous pouvez être assise au bord d'une falaise et avoir peur en regardant en bas, ou vous pouvez regarder en bas et apprécier la vue'.»

Le tournoi accueille aussi Ariya Jutanugarn, Shanshan Feng, Morgan Pressel et Paula Creamer, notamment.

Ce sera le premier tournoi de Hall depuis son premier titre majeur - et sa première victoire - à la LPGA.

Une somme de 2,25 M $ est à l'enjeu, dont 337 500 $ pour la gagnante.