Pour la première fois cette saison, la Québécoise Kim Boutin ne pourra étoffer sa collection déjà bien garnie de médailles dans une compétition de patinage de vitesse courte piste.

Boutin doit renoncer aux Championnats des quatre continents

MONTRÉAL — Pour la première fois cette saison, la Québécoise Kim Boutin ne pourra étoffer sa collection déjà bien garnie de médailles dans une compétition de patinage de vitesse courte piste.

Boutin, de Sherbrooke, est ennuyée par une légère blessure à un genou, et en conséquence elle a renoncé aux Championnats des quatre continents qui se dérouleront ce week-end à Montréal.

La décision de ne pas disputer les courses de la fin de semaine a été prise lundi, après que l’état de santé de Boutin eut été réévalué à la suite de quelques jours de repos. La blessure ne semble toutefois pas sérieuse, puisque la patineuse était à l’entraînement en compagnie de ses coéquipières, mercredi matin.

« J’ai développé une tendinite au genou gauche, qui est probablement due à la surcharge de travail », a déclaré la principale intéressée.

« J’effectue un retour progressif [sur la patinoire], et il faut que j’évite de trop repousser le seuil de douleur, a-t-elle poursuivi. Mais c’est une blessure minime. Il suffit d’en prendre soin dès maintenant, pour éviter de la traîner pendant le reste de la saison. Je devrais effectuer un retour à l’entraînement à temps plein dès la semaine prochaine, mais comme la compétition est ce week-end, les échéanciers étaient trop serrés. »

Elle sera donc remplacée au sein de la formation canadienne par Danaé Blais.

En dépit de cette malchance, Boutin est loin d’être dépitée et assure que ses objectifs demeurent les mêmes pour le reste de la campagne.

Elle compte donc participer à la prochaine étape de la Coupe du monde qui aura lieu à Dresde, en Allemagne, du 7 au 9 février, et à la suivante à Dordrecht, aux Pays-Bas, du 13 au 16 février. Celles-ci mettront la table pour les Mondiaux de Séoul, en Corée du Sud, qui seront présentés à la mi-mars.

« Je veux encore devenir championne du monde, a admis sans détour Boutin. C’est dommage que je ne puisse participer aux courses ce week-end, mais je dois suivre mon plan, car j’ai des objectifs plus élevés à atteindre. »