Julien Sale

Alexandre de Tunis: le champion passe un «Sale» message

Pour détrôner le champion en titre du tournoi Alexandre de Tunis, il faudra être plus précis qu’une montre suisse. Julien Sale a passé le message à ceux qui aspirent à son titre jeudi au club de golf Rideau View de Manotick. Le représentant du club Rivermead de Gatineau a retranché six coups à la normale pour se hisser en tête du classement provisoire du premier tournoi de la triple couronne du championnat de golf amateur du Québec. Sa carte de 66 a été la meilleure parmi les 139 participants.

Le golfeur de 21 ans est passé en deuxième vitesse en fin de parcours alors qu’il a réussi des oiselets dans quatre de ses cinq derniers trous. Décidément, la chaleur suffocante ne l’a pas dérangé outre mesure.

«J’ai fait gaffe de boire beaucoup d’eau pendant tout le parcours pour m’hydrater. Dès que je pouvais, j’allais me mettre à l’ombre pour ne pas avoir trop chaud. Sinon, les conditions étaient parfaites aujourd’hui. Il n’y avait pas beaucoup de vent. Les balles ont voyagé loin avec la chaleur. J’ai calé de longs coups roulés de 35 à 40 pieds aux 13e et 14e trous pour déclencher une série de trois oiselets consécutifs», a dit celui qui a amorcé la défense de son titre avec autorité.

Sale partira dans le dernier groupe pour la deuxième et dernière ronde vendredi. Il sera accompagné de Dwight Reinhart du Eagle Creek, qui a réussi un trou d’un coup au 11e, une normale-3. Reinhart accuse un coup de retard sur le meneur. Olivier Ménard, du Whitlock, a aussi ramené une carte de 67 pour partager la deuxième place.

Le frère du meneur, Antoine Sale (17 ans), a joué un coup au-dessus de la normale (73) pour se retrouver à égalité au 19e rang. Le club Rivermead est d’ailleurs en bonne posture pour avoir le nom d’un de ses membres sur le trophée d’Alexandre de Tunis pour une troisième année de suite avec trois joueurs dans le top-5. Le champion de 2017, Robert Mackay, occupe le cinquième rang avec un pointage cumulatif de moins-2 (70) tout comme Maxime Marengère.

Tim Sullivan, champion du club Rideau View, a été le meilleur joueur du club hôte jeudi avec un pointage de 71. Il partage la huitième place. Stephen Fritsch, frère de Brad (champion du Tunis en 1999 et membre de la PGA et Web.com) a joué trois coups au-dessus de la normale sur son propre terrain. Il est 39e.

Julien Sale se retrouve à mi-chemin de son premier objectif de la saison des tournois amateurs au Québec. Il assure avoir suffisamment d’énergie pour attaquer le terrain vendredi même si on prévoit une autre journée chaude et humide.

«Je n’ai aucun stress. Tout s’est bien passé. Je ne me suis jamais mis en danger aujourd’hui. Je n’ai pas dû sauver des normales en tentant des coups audacieux.»

Soixante-seize joueurs ont survécu à la coupure de +5 (77) pour participer à la ronde finale.