Le directeur exécutif de l’Association des joueurs de la LNH, Don Fehr

Association des joueurs de la LNH: «Un million de détails à discuter», dit le directeur Don Fehr

Don Fehr est collé à son téléphone depuis que la pandémie de la COVID-19 a mis en pause les sports et une grande partie de la société.

Et quand ce n’est pas le cas, le directeur exécutif de l’Association des joueurs de la LNH passe probablement à la fonction haut-parleur. «Il y a un million de détails à discuter, a dit Fehr lors d’un entretien au cours du week-end. Beaucoup de joueurs ont des questions, les agents ont des questions, nous parlons avec la LNH, nous parlons avec nos propres médecins. Nous sommes très, très occupés.

«La situation semble évoluer constamment.»

La LNH, comme la majorité des circuits sportifs, a suspendu ses activités plus tôt ce mois-ci en réponse à la pandémie du nouveau coronavirus qui a balayé la planète.

Depuis cette décision étonnante et nécessaire, Fehr et son personnel de l’AJLNH ont tenu des appels de mise à jour avec des centaines de joueurs pour répondre à leurs questions.

«On nous demande ce qui se passe, comment entrer en contact avec un médecin, si nous savons combien de temps la pause va durer, quand les joueurs pourront avoir accès aux arénas simplement dans le but de garder la forme, a raconté Fehr. Leur priorité est bien évidemment la santé et la sécurité de leur famille. L’autre priorité entoure les préparatifs pour tous les scénarios possibles.»

Poursuivre ou non la saison?

Fehr a mentionné qu’outre la santé et la sécurité de toutes les parties, il y avait de nombreux autres enjeux à clarifier en prévision du moment où les responsables gouvernementaux donneront le feu vert pour la reprise des activités — ce qui, pour l’instant, ne sera pas avant la mi-mai.

La coupe Stanley a été remise à chaque année depuis 1893 sauf en 1919 en raison d’une épidémie de grippe espagnole et en 2005 en raison d’un lock-out ayant mené à l’annulation de la saison entière.

«Pouvons-nous poursuivre la saison? Si oui, quand? Sous quelles mesures? Est-ce acceptable de poursuivre la saison? Ne serait-ce pas mieux d’organiser un tournoi pour la coupe Stanley? Qu’est-ce que tout ça signifie pour la saison suivante?

«Je n’ai pas de réponse à beaucoup de ces questions, mais elles sont toutes importantes», a insisté Fehr.