Les Olympiques de Gatineau espéraient toujours prendre part aux séries éliminatoires de la LHJMQ pour une 36e saison consécutive dans les prochaines semaines, mais comme le reste des équipes de la Ligue canadienne, ils ont dû se rendre à l’évidence.
Les Olympiques de Gatineau espéraient toujours prendre part aux séries éliminatoires de la LHJMQ pour une 36e saison consécutive dans les prochaines semaines, mais comme le reste des équipes de la Ligue canadienne, ils ont dû se rendre à l’évidence.

Annulation des séries: les Olympiques tourneront la page rapidement

Ils y ont cru jusqu’à la fin. Les Olympiques de Gatineau espéraient toujours prendre part aux séries éliminatoires de la LHJMQ pour une 36e saison consécutive dans les prochaines semaines, mais comme le reste des équipes de la Ligue canadienne, ils ont dû se rendre à l’évidence.

La pandémie du coronavirus va continuer de faire des ravages pendant un certain temps. Lundi, Norm MacMillan était résigné quand il a appris que les séries éliminatoires avaient été annulées. « Ça donne quoi de jouer des moitiés de séries et d’imaginer des scénarios hypothétiques quand nous faisons face à une pandémie ? Tout le monde doit y mettre de l’effort. On ne peut pas jouer avec la santé du monde. »

Pour les Olympiques, l’impact de cette fin de saison hâtive a moins de conséquences que pour des équipes comme Moncton, Chicoutimi, Sherbrooke, Rimouski et Cap-Breton qui visaient le championnat. Il restait deux matches à jouer à Guertin en saison et probablement deux autres en semaine au premier tour des séries contre Sherbrooke, l’équipe numéro un au Canada.

« Nous ne sommes pas dans la même situation. Nous étions déjà en train de préparer le repêchage. Nous voulions prendre les devants et aller rencontrer les parents des joueurs que nous pourrions repêcher au premier tour. Nous voulions leur faire part des changements positifs qui ont été faits dans notre organisation depuis décembre, mais là, ce virus vient nous couper l’herbe sous le pied. Il n’y a plus de hockey nulle part. »

Les Olympiques ont complété la saison 2019-20 avec un dossier de 22-37-5. Ils ont pris le 16e et dernier rang qui donnait accès aux séries. À un moment donné en décembre, ils étaient à 10 points de cette place, mais ils ont comblé cet écart avec une série de victoires au retour des Fêtes.

« Personne ne pensait que nous allions faire les séries, mais nous avons reviré ça de bord même si nous avons échangé notre capitaine Charles-Antoine Roy. Le meilleur échange qu’on pouvait faire dans les circonstances ! »

Roy aura joué 24 matches pour le Phoenix de Sherbrooke et il a notamment valu un choix de première ronde aux Olympiques.