Alex Harvey lors des qualifications en sprint chez les hommes, à Davos, le 9 décembre.

Alex Harvey fièrement 10e

«C’est la course dont je suis le plus fier depuis le début de l’année.» Alex Harvey a décroché la 10e place du 15 km style libre, dimanche, à la Coupe du monde de Davos. Son troisième top 10 cet automne, acquis sur une piste toujours redoutée.

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a franchi la distance en 34 minutes et 57,4 secondes, à 61 secondes du plus rapide de la journée, le Français Maurice Manificat. Les Russes Sergey Ustiugov (à 4 secondes) et Alexander Bolshunov (à 14,6) ont complété le podium.

«Je suis vraiment très content», a affirmé Harvey au Soleil. «C’est la première fois que je fais un top 10 dans cette course. Avec l’altitude et le type de parcours, c’est une épreuve toujours difficile pour moi.» La saison dernière, il avait pris le 12rang d’un 30 km, sur cette même piste suisse.

Cette année, Harvey avait inscrit le cinquième temps du 15 kilomètres poursuite de Ruka, fin novembre, avant de prendre la sixième place du skiathlon de Lillehammer, la semaine dernière.

Le Québécois n’a pas encore décroché de victoire ou de podium, comme à Québec ou aux Mondiaux de Lahti, l’hiver dernier. Mais ces comparaisons sont futiles, rappelle-t-il. «J’ai beaucoup de stabilité jusqu’ici. Ce ne sont pas des résultats aussi frappants, mais quand on compare des pommes avec des pommes, je suis en avance, même si ça se passe sans artifices exceptionnels.»

Et le plan demeure toujours d’arriver au sommet de sa forme en février, pour la grande danse olympique. Le skieur a prouvé, avec sa médaille d’or aux 50 km des Mondiaux et sa deuxième place au cumulatif à Québec, qu’il pouvait accomplir de grandes choses une fois en état de grâce.

Klaebo au repos

Dimanche, il a profité de bons skis, toujours efficaces même si la neige s’est mise de la partie à mi-parcours. Il a même gagné quelques rangs dans les derniers kilomètres. Chez les autres Canadiens, le vétéran Devon Kershaw a été le meilleur avec une 44e place.

L’imbattable Norvégien Johannes Hosflot Klaebo n’était pas en piste, préférant prendre du repos. Contrairement à certaines informations rapportées la veille, le meneur au classement de la Coupe du monde et champion à Québec a décidé de se présenter à Toblach, en fin de semaine prochaine. Pour s’assurer d’une forme optimale aux JO, il a plutôt choisi de faire une croix complète sur le Tour de ski, ce qui resserrera la course au globe de cristal, secondaire en cette année olympique. Dans cette quête, Harvey a conservé sa cinquième place, dimanche.

Du côté des dames, la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg a dominé la compétition au 10 km style libre, complétant le parcours en 25 minutes et 28,5 secondes, devant sa compatriote Ragnhild Haga et la Finlandaise Krista Parmakoski. Cendrine Browne, de Saint-Jérôme, a été la meilleure Canadienne avec une 45e place, à un peu plus de deux minutes de la gagnante.