Vitalii Abramov a tenté de démontrer à ses patrons qu’il était mieux dans l’uniforme des Olympiques que celui des Tigres samedi soir.

Abramov rugit contre les Tigres

Pendant que certaines informations laissent croire que le meilleur joueur de la LHJMQ pourrait être échangé dès cette semaine afin de préparer l’avenir des Olympiques de Gatineau, Vitalii Abramov a fourni un ultime effort samedi pour convaincre ses patrons qu’il pourrait gagner davantage en Outaouais qu’avec les Tigres de Victoriaville.

Ces derniers seraient les plus avancés pour conclure un marché avec le directeur des opérations hockey des Olympiques, Alain Sear, mais samedi soir, les Tigres n’ont pas fait le poids contre les Gatinois au centre Robert-Guertin. Les Olympiques ont signé une victoire de 6-3 pour compléter un week-end parfait avec quatre points de plus au classement.

Vitalii Abramov a participé à la moitié des buts des siens en marquant deux fois en plus d’ajouter une passe. Avec leur défaite, les Tigres (9-10-1) sont passés sous la barre psychologique de ,500 pour la première fois de la saison. Un des clubs favoris pour gagner le championnat en 2018, ils tardent à répondre aux attentes et sont maintenant installés au 15e rang du classement général, à trois points des Olympiques (10-8-2).

Lorsqu’on lui dit que les Tigres le voient dans leur soupe, Abracadabramov répond qu’il ne se soucie pas des rumeurs d’échange.

« Présentement, je joue pour les Olympiques. Je travaille fort pour les gars. Je ne pense pas aux échanges. Je pense que nous pouvons battre n’importe quelle équipe de la ligue. Nous avons vraiment bien joué en fin de semaine. Nous avons gagné 6-1 vendredi. Nous travaillons fort. Nous pouvons construire là-dessus pour revenir la semaine prochaine et ajouter d’autres victoires. »

Dernier match ?

Auteur de 12 buts et 25 points en seulement 16 matches, Abramov pourrait toutefois changer de camp bientôt. Les clubs à ses trousses voudraient l’arracher aux Olympiques avant son départ pour le Championnat mondial junior au début du mois de décembre. Lundi, il se rendra d’ailleurs dans les Maritimes afin de participer à la Série Canada-Russie.

S’il décidait lui-même de son sort, Abramov terminerait sa carrière junior dans le même uniforme que celui dans lequel il l’a commencé. « J’aime vraiment ça ici à Gatineau. J’aime notre équipe. Nous pouvons tenir tête à tout le monde. J’aimerais ça gagner ici. »

Une tradition à maintenir, un avenir à bâtir. Tel est le slogan des Olympiques. Traditionnellement, ils n’ont jamais échangé le meilleur joueur de la ligue lorsqu’ils avaient la chance de l’avoir dans leurs rangs.

Il sera intéressant de voir dans les prochains jours si le surprenant rendement des Olympiques forcera la direction à revoir son plan pour l’avenir de l’équipe à court terme. Le plancher est ouvert dans la LHJMQ cette saison. Aucun club n’arrive à terroriser ses adversaires. Quant aux années à venir, des clubs comme Halifax, Drummondville et Baie-Comeau sont déjà  bien en avance dans leur processus de reconstruction.

Samedi, avec un Abramov en pleine forme et un Tristan Bérubé spectaculaire devant son filet, les Olympiques ont démontré qu’ils n’avaient rien à envier aux Tigres.

À part Abramov, Giordano Finoro a aussi marqué deux fois. Les deux joueurs ont inscrit leurs deuxièmes filets dans des cages désertes. Mikhail Shestopalov et Will Thompson ont également compté contre Tristan Cõté-Cazenave, chassé du match après une première période où les locaux menaient 3-0.

Les Gatinois ont tiré 42 fois sur les gardiens des Tigres. Tristan Bérubé a affronté 39 lancers dans une soirée où il a réparé les pots cassés à plus d’une reprise.

« Sans lui, l’histoire de ce match ne se termine pas de la même façon, a d’ailleurs avoué l’entraîneur Ron Choules. Nous avons donné beaucoup trop de chances de marquer aux Tigres. Selon moi, Tristan est déjà rendu un des meilleurs gardiens de la ligue. »

Bérubé a cédé deux fois devant Mathieu Sévigny pendant des attaques massives. Maxime Comtois l’a également battu en fin de match pour rendre les choses intéressantes à 4-3.

HOCKEY JUNIOR EN BREF

Week-end parfait pour l’Intrépide

L’Intrépide de Gatineau a balayé sa série de deux matches contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal en gagnant le match retour 2 à 1 à l’aréna Garon dimanche après-midi. La troupe de Martin Lafleur avait enlevé le premier match 5 à 1 au Complexe Branchaud-Brière vendredi.

Dimanche, le gardien de 15 ans Alexandre Groleau était sur le point d’inscrire son troisième blanchissage de la saison lorsqu’il a été battu par un tir de Nicholas Charbonneau avec 1:41 à faire au match. Groleau a été solide dans le triomphe des siens en repoussant 33 lancers du Rousseau-Royal (4-15-0).

Pour sa part, l’Intrépide (11-9-1) a tiré 37 fois sur le gardien Simon Bérubé. Conor Frenette et Mirco Fontaine sont parvenus à placer des rondelles derrière lui dans les deux premières périodes. Avec leurs deux victoires de la fin de semaine, les Gatinois occupent maintenant seuls le deuxième rang de leur division et le sixième rang des 15 équipes au classement général de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Après avoir raté cinq matches en raison d’une commotion cérébrale, Hendrix Lapierre a perdu son premier rang du classement des compteurs, mais avec sept buts et 24 points en 16 matches, il fait toujours partie du top-10 de la ligue.

Les 67’s ont le numéro des Generals

En l’emportant pour la deuxième fois du week-end contre les Generals d’Oshawa tout en récoltant un troisième gain consécutif, les 67’s d’Ottawa sont de retour au premier rang de la division Est de la Ligue de l’Ontario. Ils partagent ce premier échelon avec les Petes de Peterborough après avoir disputé le même nombre de matches.

Dimanche soir, les hommes d’André Tourigny ont complété leur balayage des Generals avec une victoire de 6-2 au Tribute Communities Centre. Sasha Chmelevski, Austen Keating et Kody Clark ont rapidement donné un coussin aux 67’s (12-8-1) dans les 10 premières minutes de jeu, puis Oliver True a mis fin à la soirée du gardien Cole Ceci dès la cinquième minute de la deuxième période en portant la marque à 4-0.

Le gardien Nathan Torchia a ensuite été accueilli par Mathieu Foget qui a fait 5-0 dans la minute qui a suivi son entrée.

Allan McShane, qui avait marqué les trois buts des Generals (8-10-2) dans leur défaite de 5-3 vendredi, a ensuite ajouté deux autres buts en deuxième période, mais il aura été le seul de son camp à compter contre Olivier Tremblay ce week-end.

Sasha Chmelevski a été le seul marqueur de la troisième période. Son deuxième du match a été son 13e but de l’année.