Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu

Abel et Citrini-Beaulieu décrochent l’argent au 3m synchro

MONTRÉAL — Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu ont paru soulagées, vendredi soir, lorsqu’elles ont grimpé sur la deuxième marche du podium au tremplin de 3 m synchro aux Séries mondiales de plongeon de Montréal.

Les Québécoises ont ainsi pu tourner la page sur leur désastreuse cinquième place dans la même épreuve aux Jeux du Commonwealth plus tôt ce mois-ci.

Abel, de Laval, et Citrini-Beaulieu, de Saint-Constant, ont amassé un total de 304,83 points pour leurs cinq plongeons, ce qui leur a assuré la deuxième place, derrière la Chine à 313,50. L’Australie a obtenu le bronze, à 295,80 points.

« Ç’a démontré que ce qui s’était produit aux Jeux du Commonwealth, c’était vraiment une erreur technique », a dit Abel.

Les Canadiennes ont commencé l’épreuve avec aplomb, et elles ont même pris les commandes après trois sauts, devant les Chinoises. Une erreur de Citrini-Beaulieu au quatrième plongeon, le triple saut périlleux et demi avant en position carpée, s’est toutefois révélée fort coûteuse. Il s’agissait du même saut que celui qui avait causé leur perte aux Jeux du Commonwealth.

« Je suis partie un peu trop à l’arrière du tremplin, et j’ai immédiatement paniqué, au lieu de garder mon calme. Ce n’était pas un désastre, mais ç’aurait pu être mieux », a expliqué Citrini-Beaulieu.

« C’est donc moi qui ai commis une erreur cette fois-ci — je n’étais vraiment pas inquiète pour Jennifer cette fois-ci, ce sont des choses qui arrivent —, mais en même temps il faut savoir qu’il s’agit de notre plongeon le plus difficile, donc je dois garder mes objectifs en tête et continuer de travailler sur mes faiblesses », a ajouté la plongeuse âgée de 22 ans.