67's

Les 67’s éliminés à Hamilton

La 50e saison de l’histoire des 67’s d’Ottawa a pris fin vendredi soir à Hamilton.

Les Bulldogs de l’endroit ont signé une victoire de 4-1 pour aussi remporter cette série de première ronde de la Ligue de l’Ontario (LHO) 4-1.

Face à une équipe expérimentée construite pour gagner un championnat ce printemps, les 67’s auront lutté farouchement, mais comme ils forment la deuxième équipe la plus jeune de la LHO, plusieurs de leurs joueurs ont pu tirer de grandes leçons de cette série contre le club numéro un de la conférence de l’Est.

L’avantage numérique des Bulldogs aura fait la différence dans ce cinquième match alors que le but gagnant de Nicholas Caamano et le but d’assurance de Brandon Saigon ont été comptés sur des attaques massives.

Saigon a compté pas moins de sept buts dans cette série. Maththew Strome et Isaac Nurse (dans un filet désert) ont aussi marqué pour les vainqueurs alors que la seule réplique est venue du bâton de Tye Felhaber sur des passes de Sasha Chmelevski et Travis Barron.

On devrait revoir Felhaber à titre de joueur de 20 ans la saison prochaine. Chmelevski, meilleur compteur des 67’s avec 76 points en saison régulière et cinq autres dans la série contre les Bulldogs, sera également de retour et devrait être la principale menace offensive ottavienne.

Quant au capitaine Travis Barron, il fera probablement le saut chez les professionnels. L’attaquant de 19 ans a signé un contrat d’entrée de la LNH avec l’Avalanche du Colorado jeudi. Choix de première ronde dans la LHO en 2014, il a disputé 250 matches de saison régulière avec les 67’s et 20 autres en séries.

Devant le filet, Olivier Tremblay a repoussé 24 tirs à son dernier match en carrière dans la Ligue canadienne. On dit que le gardien de 20 ans pourrait poursuivre sa carrière avec l’Université du Québec à Trois-Rivières la saison prochaine.

La série entre les 67’s et les Bulldogs a également été un duel entre les frères Bitten de Gloucester. L’aîné a eu le meilleur alors que William a récolté sept points (deux buts, cinq passes), mais Samuel a marqué un but de plus.

Noel Hoefenmayer a été le meilleur marqueur des 67’s pendant cette série. Le défenseur de 18 ans a inscrit deux buts et sept points. Il a été le joueur par excellence de la dernière semaine dans la LHO.

67's

Les Bulldogs se ressaisissent contre les 67’s

On croyait que les 67’s d’Ottawa avaient semé le doute dans l’esprit de leurs puissants adversaires.

Ils avaient gagné le match numéro deux de leur série contre les Bulldogs de Hamilton, sur la route. Ce n’est pas rien.

En fin de compte, ils ont simplement poussé leurs adversaires à se ressaisir. Les Bulldogs sont arrivés à Ottawa affamés, bien prêts à disputer les matches numéro trois et quatre.

Le match numéro trois, mardi soir, a complètement tourné en leur faveur. Les visiteurs ont remporté une victoire sans équivoque de 8-1, à l’aréna de la Place TD.

«Beaucoup de choses ne se sont pas produites, ce soir. Nous avons connu une mauvaise journée au bureau. Nous avons la capacité de passer l’éponge et de tout oublier», a déclaré l’entraîneur-chef des 67’s, André Tourigny, au micro de la station de radio anglophone 580 CFRA.

Le jeune attaquant des 67’s Samuel Bitten avait marqué un gros but dans le match numéro deux.

Son frère aîné, Will, a été le héros dans le match trois. L’espoir du Canadien de Montréal a marqué le premier but du match. Il a obtenu trois mentions d’aide par la suite.

«Nous avons subi un véritable wake-up call dans le match numéro deux. Les 67’s avaient montré les dents dans le match numéro deux. Il fallait étouffer ça au plus vite», a-t-il dit sur les ondes de CFRA.

«Je ne peux parler pour mes coéquipiers, mais j’adore jouer à Ottawa. Ce soir, nous avons prouvé aux 67’s pourquoi nous avons terminé au premier rang dans l’Association Est», a-t-il ajouté.

Le franc-tireur Brandon Saigeon a marqué deux buts pour les Bulldogs. Cinq autres joueurs ont fait bouger les cordages.

Les Bulldogs ont marqué la moitié de leurs buts en avantage numérique.

Olivier Tremblay a encaissé sept buts en 42 minutes avant de céder sa place au jeune Cédrick Andrée.

Le centre Mitchell Hoelscher a marqué l’unique but d’Ottawa.

Le match numéro quatre de la série sera présenté mercredi soir, toujours à Ottawa.

67's

Les 67’s viennent enfin à bout des Bulldogs

Ils ont mis sept matches pour y arriver, mais les 67’s d’Ottawa ont enfin réussi à vaincre les Bulldogs de Hamilton cette saison.

Le moment est bien choisi puisque leur victoire de 5-4 à Hamilton dimanche soir leur a permis d’égaler cette série de première ronde de la Ligue de l’Ontario 1-1. Les troisième et quatrième matches de cette série entre les champions de la conférence de l’Est et l’équipe de huitième position seront disputés à la Place TD mardi et mercredi.

Auteur du premier but de la série jeudi soir, Samuel Bitten a ajouté un autre but important dimanche. En comptant pendant un avantage numérique avec deux minutes à écouler au match, la recrue de 17 ans a donné la victoire aux 67’s.

Son frère aîné, William, avait marqué le premier but de la rencontre pour donner une avance de 1-0 aux Bulldogs. Cette avance a tenu jusqu’en deuxième période quand Shaw Boomhower a compté le premier de ses deux buts consécutifs.

Son deuxième but a donné les devants aux 67’s au début d’une troisième période folle ou les deux clubs ont refusé de lâcher prise.

Cinquante secondes après le deuxième filet de Boomhower, Justin Lemcke a créé l’égalité 2-2, puis les visiteurs ont semblé prendre le large avec deux buts rapides de Sasha Chmelevski et Travis Barron qui ont donné un coussin de 4-2 aux 67’s avec moins de huit minutes à faire au match, mais Riley Stillman a déjoué Olivier Tremblay dans la minute suivante et Brandon Saigan a fait 4-4 pendant un avantage numérique avec trois minutes à écouler.

Tremblay a ensuite tenu le coup jusqu’au but vainqueur de Bitten. Il a complété sa soirée avec 31 arrêts. Son opposant, Kaden Fulcher, a repoussé 25 tirs.

Hoefenmayer: 3 points

Le défenseur Noel Hoefenmayer a encore connu un autre match éliminatoire offensif avec une récolte de trois points. Âgé de 18 ans, cet espoir des Coyotes de l’Arizona compte maintenant 13 points en 12 matches des séries. Sasha Chmelevski a aussi amassé deux points dans cette importante victoire sur la route.