Les 67's d'Ottawa se sont inclinés par la marque de 2-1 vendredi soir à Mississauga.

Un revers, mais un point dans un 10e match de suite pour les 67’s

Vaincus 2-1 en fusillade, les 67’s d’Ottawa ont vu leur série de neuf victoires consécutives s’arrêter à Mississauga vendredi soir.

Il faudra donc attendre pour célébrer la 40e victoire de la saison du club d’André Tourigny ou encore la 30e victoire du gardien Cédrick Andrée. Ce dernier a été magistral dans un deuxième match de suite en l’absence de Michael DiPietro, rappelé d’urgence par les Canucks de Vancouver. Comme la veille où il avait aidé les 67’s à vaincre les Petes de Peterborough 4-3 en tirs de barrage, Andrée a réalisé 37 arrêts pour mériter la deuxième étoile du match.

Les visiteurs menaient d’ailleurs 1-0 jusqu’en troisième période quand un but de Liam Ham à cinq contre trois a brisé le match parfait du gardien d’Orléans.

Le problème, c’est que Jacob Ingham a fait tout aussi bien à l’autre bout de la patinoire en repoussant 30 tirs des 67’s et les trois tireurs de la fusillade. Rares ont été les gardiens de la Ligue de l’Ontario (LHO) à limiter l’attaque des 67’s à un seul but cette saison.

Malgré la défaite, les 67’s (39-9-5) ont récolté un point dans un 10e match de suite. Tard jeudi soir, après un revers des Colts de Barrie, ils sont également devenus la première équipe de la LHO à s’assurer une place dans les séries éliminatoires.

Dans la défaite aux mains des Steelheads (25-21-6), Lucas Chiodo a été le seul à déjouer Jacob Ingham. Il a ainsi inscrit au moins un point dans un neuvième match de suite. L’attaquant de 20 ans totalise 14 points pendant cette séquence.

Kyle Maksimovich, acquis un jour avant Chiodo à la limite de la période des transactions a aussi récolté un point à Mississauga pour étirer sa séquence active à huit matches dans lesquels il a amassé 15 points.

Les hommes d’André Tourigny vont terminer leur voyage de trois matches en trois soirs à Hamilton samedi.

De leur côté, les Olympiques de Gatineau vont accueillir, coup sur coup, les deux équipes de l’Abitibi au centre Robert-Guertin samedi soir et dimanche après-midi. Victorieux à leurs 16 derniers matches, les Huskies de Rouyn-Noranda seront de passage samedi. Les Foreurs de Val-d’Or suivront dimanche.