Les 67’s d’Ottawa ont ajouté deux joueurs d’expérience à leur attaque, mais leur grosse prise dans leur dernier marché avec les Steelheads de Mississauga est le défenseur franco-ontarien Merrick Rippon.

Un défenseur franco-ontarien pour les 67’s

Les 67’s d’Ottawa ont ajouté trois joueurs des Steelheads de Mississauga dans une transaction effectuée le 1er janvier où ils ont notamment échangé l’attaquant franco-ontarien Mathieu Foget.

Dans ce marché dans lequel ils ont aussi cédé des choix de deuxième et troisième rondes en 2018, les 67’s ont obtenu deux vétérans attaquants, mais surtout un défenseur de 17 ans qui sera sélectionné au prochain repêchage de la LNH.

S’ils ont perdu Mathieu Foget dans cette grosse transaction, les 67’s ont pu le remplacer par le Franco-Ontarien Merrick Rippon.

« Nous voulions ajouter de l’expérience à notre attaque, mais quand Rippon a commencé à faire partie des négociations, c’est devenu très intéressant pour nous. C’est un des meilleurs défenseurs de 17 ans de la Ligue de l’Ontario (LHO) et ça nous donne maintenant cinq défenseurs nés en 2000. Selon nous, ils sont parmi les meilleurs de leur groupe d’âge », a expliqué le directeur général des 67’s, James Boyd.

Natif d’Ottawa, Rippon jouait avec les Sénateurs d’Ottawa junior A l’an dernier. À 16 ans, il avait amassé 33 points en 59 matches alors qu’il envisageait l’option du circuit collégial américain.

Choix de deuxième ronde des Rangers de Kitchener en 2016, Rippon s’est cependant ravisé lorsqu’il a été échangé aux Steelheads avant le début de la saison. Cette année, le défenseur de 6’1’’ et 191 livres avait récolté 12 points en 37 matches avant d’être acquis par les 67’s pour le ramener à la maison.

Ceux-ci ont également ajouté les attaquants Jacob Cascagnette (20 ans) et Shaw Boombower (19 ans) dans ce troc avec les Steelheads. Cascagnette, 6’3’’ et 210 livres, a amassé 18 points en 33 matches cette saison, sa cinquième dans la LHO. Boombower, 5’11’’ et 185 livres, avait récolté 13 points en 25 parties.

De son côté, Mathieu Foget, 20 ans, ne produisait pas autant qu’il l’avait fait l’an dernier lorsqu’il s’était joint aux 67’s après les Fêtes (33 points en 32 matches contre 23 points en 37 matches cette année.)

« Nous voulons devenir une équipe plus difficile à affronter. J’ai bien connu Jacob et Shaw quand j’étais avec les Steelheads. Ils vont nous apporter cette dimension. Jacob est un gros bonhomme capable de marquer. Shaw est un excellent patineur qui occasionne des revirements chez l’adversaire », a ajouté James Boyd.

Ce dernier a admis que les choix échangés aux Steelheads étaient des choix de qualité, mais que l’équipe en avait plein les poches et que plusieurs joueurs de l’édition actuelle seront de retour l’an prochain. Les 67’s ont maintenant huit défenseurs dans leur alignement, mais ils n’ont pas l’intention d’en conserver autant, ce qui laisse présager une autre transaction.