Brendan Bonello des Frontenac de Kingston effectue un arrêt devant Kyle Maksinovitch et Mitchell Hoelscher des 67s.

Saison record pour les 67’s

Cinquante victoires. Cent six points. Les 67’s d’Ottawa ont officiellement conclu la meilleure saison régulière de leur histoire, dimanche après-midi, à l’aréna de la Place TD.

L’équipe dirigée par André Tourigny avait une double opportunité, à l’occasion de leur dernier match en saison régulière. S’ils dominaient les visiteurs, les Frontenacs de Kingston, ils avaient l’opportunité d’égaler le record de concession pour le plus grand nombre de victoires et d’établir une nouvelle marque au chapitre des points. Ils n’ont pas déçu les 5505 amateurs réunis dans les gradins. Ils ont facilement vaincu leurs adversaires, 8-3. 

« Gagner 50 matches, c’est spécial. Nous ne voulons pas commencer à faire le bilan tout de suite. Un jour, nous pourrons être fiers de ce que nous venons d’accomplir. Nous sommes fiers de nos joueurs », a déclaré Tourigny. 

Dans le dernier match, l’espoir des Sharks de San Jose Sasha Chmelevski a réussi un tour du chapeau. Austen Keating, joueur non repêché, a obtenu cinq mentions d’aide. Merrick Rippon, Lucas Chiodo, Marco Rossi, Tye Felhaber et Graeme Clarke ont été les autres marqueurs d’Ottawa. 

Une seule ombre au tableau. Le gardien de but numéro un Michael DiPietro, qui s’est blessé vendredi soir, n’était pas en uniforme. Il faudra voir s’il sera en mesure de reprendre son poste d’ici le premier match des séries, vendredi. Pour une deuxième année consécutive, les 67’s affronteront les Bulldogs de Hamilton en première ronde.