Merrick Rippon (6) a réussi son premier but dès son deuxième match avec les 67’s d’Ottawa en trompant Michael Dipietro, le meilleur gardien de la Ligue de l’Ontario, sur cette séquence dimanche.

Rippon a un impact immédiat

L’arrivée de trois nouveaux joueurs à l’approche de la date limite des transactions dans la Ligue de l’Ontario (LHO) a fouetté les 67’s d’Ottawa qui ont amassé trois points sur une possibilité de quatre ce week-end à la Place TD.

Âgé de 20 ans, Jacob Cascagnette a participé au premier but des 67’s dans un gain de 3-2 samedi contre les Petes de Peterborough. Le défenseur franco-ontarien Merrick Rippon a quant à lui préparé le but égalisateur d’Austen Keating dans cette victoire cruciale contre les Petes.

Dimanche, Rippon en a rajouté en marquant son premier but dans son nouvel uniforme dans un revers de 4-3 en prolongation contre les Spitfires de Windsor.

« Je suis content d’avoir pu contribuer immédiatement. J’aurais préféré gagner les deux matches. Les gars m’ont aidé à faire une transition rapide. Je me suis senti accepté rapidement », a dit l’ancien des Steelheads de Mississauga et des Sénateurs d’Ottawa junior A.

L’entraîneur-chef André Tourigny a rapidement fait allusion à ses renforts après la défaite contre les champions en titre de la coupe Memorial dimanche.

« Rippon patine bien et fait bien circuler la rondelle. Il appuie bien l’attaque. Il a un excellent tir en plus d’être solide à un contre un. Cascagnette a amené de la maturité et une bonne présence au filet. Il est vraiment bon dans son positionnement. Quant à Shaw Boomhower, il amène un élément rare dans notre ligue. C’est un joueur très physique qui apporte beaucoup d’énergie. »

Si le talent de Rippon a sauté aux yeux, il était aussi bien évident que les 67’s ont formé une équipe plus difficile à affronter avec la présence de vétérans comme Cascagnette et Boomhower.

Trois buts de Keating

Le jeune vétéran Austen Keating aura également contribué aux trois points des locaux en amassant trois buts en fin de semaine, dont deux contre Michael Dipietro dimanche. Ce dernier est considéré comme le meilleur gardien de la LHO.

Malgré l’avantage de 32-26 des 67’s dans les lancers, c’est le jeune attaquant de 16 ans Daniel D’Amico qui aura fait la différence en déjouant Olivier Tremblay en prolongation.

« Nous avons eu l’avantage 67-35 dans les tirs ce week-end, alors nous n’avons pas été déclassés. Nous avons assez bien joué pour gagner les deux matches. Malheureusement, il nous en a manqué un peu aujourd’hui. Leur gardien a fait de bons arrêts. Pour connaître une bonne fin de saison, il faudra que notre avantage numérique se mette en marche », a souligné l’entraîneur Tourigny.

La date limite des transactions a été fixée à mardi pour les joueurs de 20 ans et mercredi pour tous les autres joueurs dans la LHO. Les 67’s (16-19-4) demeurent une très jeune équipe qui n’a qu’un point d’avance sur la première équipe exclue des séries dans la conférence de l’Est. Sa place en séries est loin d’être assurée.

L’équipe pourrait-elle se servir de son surplus de jeunes défenseurs pour se renforcer en attaque ?

« Il n’y a rien sur la table en ce moment. Nous voulons améliorer l’équipe maintenant, mais pour l’avenir en même temps. Ça rend notre tâche compliquée. Je reçois des appels pour nos défenseurs, mais nous n’avons pas encore identifié celui qui pourrait partir, car nous les aimons tous les huit », a lancé le directeur général James Boyd.

Barron pense rester

De son côté, le capitaine Travis Barron ne serait pas sur le marché. Il est un des quatre vétérans de 19 ans et plus du club. Il termine sa quatrième saison à Ottawa et l’espoir de l’Avalanche du Colorado ne tient pas à être échangé vers un club aspirant non plus.

« La date limite des transactions, c’est toujours un temps stressant pour tout le monde. Nous sommes des frères ici. C’est dur d’en voir partir. En même temps, nous accueillons les nouveaux à bras ouverts. De mon côté, je ne m’attends pas à partir. Je n’ai jamais eu l’intention de partir non plus. Je suis ici depuis que j’ai 15 ans. Je suis un gars loyal et c’est ici que j’aimerais gagner même si notre club est jeune. Quand nous jouons le style des 67’s, nous pouvons gagner. C’est entre nos mains. »

Logan Brown échangé

Ailleurs dans la Ligue de l’Ontario, un joueur fort connu des Sénateurs d’Ottawa a été échangé pendant que son club était à la Place TD dimanche.

Logan Brown, choix de première ronde des Sénateurs en 2016, n’était pas en uniforme avec les Spitfires parce qu’il a été blessé pendant le Championnat mondial junior, mais dimanche, ses droits ont été transférés aux Rangers de Kitchener avec le défenseur Austin McEneny contre le défenseur de 16 ans Grayson Ladd, deux choix de deuxième ronde ainsi que des choix de troisième et cinquième rondes.