Le match de dimanche entre les Olympiques de Gatineau et les 67's d'Ottawa a attiré pas moins de 11 761 spectateurs à la Place TD.

L'OSEG emballé par son week-end

Président des 67’s d’Ottawa et copropriétaire de l’Ottawa Sports and Entertainement Group (OSEG), Jeff Hunt a savouré ses dernières semaines à la Place TD.

Le 26 novembre, son stade présentait la finale de la coupe Grey. Puis, ce week-end, il a accueilli plus de 50 000 spectateurs pour voir le match du centenaire de la LNH entre le Canadien de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa suivi d’un duel entre les deux clubs de hockey junior de la région.

« Le dernier mois a été fort excitant pour nous. Nos employés ont fait un travail phénoménal. La pause de Noël arrive à point parce que je pense qu’ils ont besoin de recharger leurs piles ! », a lancé Jeff Hunt après la défaite de son équipe junior aux mains des Olympiques.

Ce dernier est revenu sur le caractère particulier des deux matches.

« Les deux soirs, nous avons eu droit à des rivalités Ontario/Québec. Malheureusement, nous avons divisé les honneurs des deux matches et j’aurais préféré que ce soit l’inverse avec une victoire des 67’s ! Ce n’est pas grave. Nos joueurs devront se rappeler de la douleur de cette défaite pour aller à Gatineau et faire sentir aux Olympiques ce que nous ressentons maintenant. »

Hunt a apprécié le caractère unique des deux matches disputés à l’extérieur dans la capitale nationale. Il y avait déjà eu des matches en plein air dans la Ligue de l’Ontario auparavant, mais ils avaient été présentés à Détroit. Le match de dimanche était le premier en sol ontarien et il a attiré 11 761 spectateurs. Hunt se dit convaincu que les 67’s auraient attiré davantage de spectateurs si le mercure avait été plus élevé.

« Personne ne s’est plaint d’avoir bu une bière chaude, mais le froid a repoussé des gens, c’est certain ! Notre public cible, ce sont les jeunes familles et il n’est pas évident de tenir de jeunes enfants dans les gradins par une température aussi froide. Ce qui m’a impressionné, c’est que plusieurs personnes sont arrivées une heure avant les matches ! Comme Canadiens, nous avons démontré notre véritable ADN ! »

Hunt surpris

Enfin, Hunt s’est dit surpris de voir les partisans des Sénateurs revendiquer l’intervention de l’OSEG pour acheter les Sénateurs ce week-end.

« Nous aimons bien nos trois équipes. Les Sénateurs sont nos frères dans la communauté sportive de la région. Nous allons les laisser faire leurs affaires et leur souhaiter la meilleure des chances. »