Jeff Brown a choisi de foncer avec des jeunes pour terminer la saison des 67's d'Ottawa. Il est notamment « en amour » avec ses trois défenseurs de 16 ans, Peter Stratis, Kevin Bahl et Carter Roberston.

Les 67's tournés vers l'avenir

Dans la Ligue de l'Ontario (LHO), la date limite des transactions est passée quatre jours plus tard que dans la LHJMQ. Comme chez les Olympiques de Gatineau, les 67's d'Ottawa pensent former une meilleure équipe aujourd'hui qu'au début du mois de décembre même s'ils ont laissé filer quelques grosses pointures pour préparer un grand coup d'ici deux ans.
« Nous sommes parmi les plus jeunes de la ligue avec Barrie et Niagara, mais j'aime bien l'allure de notre équipe en fonction de l'année prochaine. J'aime encore plus notre équipe pour la saison 2018-19 », a lancé l'entraîneur-chef et directeur général Jeff Brown jeudi avant un voyage difficile de trois matches en trois jours à Niagara, Érié et Hamilton.
De retour derrière le banc des siens après une pause santé de quelques semaines, Brown espère pouvoir braver la tempête des deux prochaines semaines avant d'attaquer le sprint final de la saison.
« Notre calendrier est horrible dans les deux prochaines semaines où nous allons affronter les puissances de la ligue sur la route : Érié, Windsor et London. Ils se sont armés jusqu'aux dents avec leurs transactions, mais après cette séquence de six matches, notre calendrier sera favorable avec plusieurs matches à domicile. Il faudra toutefois commencer à mieux jouer devant nos partisans. »
Malgré une formation qui compte 16 joueurs âgés de 16, 17 ou 18 ans, les 67's (17-19-5) se maintiennent en milieu de peloton. Dans les dernières semaines, ils ont échangé deux joueurs clés : Drake Rymsha et Chase Campbell, mais ils ont reçu de l'or - plusieurs choix au repêchage - en retour. Le vétéran Ben Fanjoy a également choisi d'aller jouer au hockey junior A dans l'Ouest canadien.
Pour combler ces départs, les 67's ont ajouté les vétérans Chris Martenet et Zack Dorval en plus de mettre la main sur Mathieu Foget, un attaquant natif d'Orléans qui étudiait au Collège Merrimack aux États-Unis. À 17 ans, avec les Rangers de Gloucester dans la Ligue centrale junior A, il avait récolté 82 points en 61 matches.
« Foget peut nous amener de l'offensive. Il devra passer par une période d'ajustement, mais il a 19 ans et il est mature. Martenet nous arrive comme un cadeau du ciel parce que Dante Salituro nous est revenu à la dernière minute. Dante était dans la Ligue américaine et n'a pas joué pour nous cette année, mais il nous a donné un solide défenseur de 6'7'' qui pourra mener nos six défenseurs de 16-17 ans. Nous avons aussi eu de bons choix pour Salituro. »
L'expérience apportée par Dorval et Martenet a permis aux 67's de retourner les espoirs Samuel Bitten et Hudson Wilson au niveau junior A, là où ils pourront jouer davantage.
Les nouveaux 67's ont trébuché à Niagara dans une défaite de 6-3 jeudi soir. Tye Felhaber a compté deux fois et Sasha Chmelevski a ajouté l'autre but dans un match offensif dominé 46-43 par les 67's au chapitre des lancers.