Philippe Trudeau a mis fin à sa carrière junior d'une mauvaise façon.

Les 67's peuvent remercier Trudeau

Les Rangers de Kitchener ont dominé la colonne des tirs au but 41-24, mais Philippe Trudeau n'a rien voulu savoir.
Ses prouesses devant la cage des 67's d'Ottawa ont permis aux siens de l'emporter 4-2 hier après-midi à l'Auditorium de Kitchener. Grâce à la défaite de 2-0 des IceDogs du Niagara à Mississauga, les 67's sont de retour au huitième rang de la conférence de l'Est de la Ligue de l'Ontario. Ils partagent la dernière position qui donne accès aux séries éliminatoires avec les IceDogs et ils n'ont que deux points de retard sur Mississauga avec neuf matches à disputer en saison régulière. Brendan Bell a compté en désavantage numérique et dans un filet désert pour mener la charge des 67's (21-34-4) hier. Connor Brown a inscrit le but gagnant en troisième période. Brett Gustavsen a été l'autre marqueur des vainqueurs pendant qu'Erik Bradford a récolté deux passes. Il a 35 points en 21 matches depuis son acquisition des Colts de Barrie en janvier. Ce gain des 67's était devenu primordial à la suite de leur contre-performance de samedi où ils ont été lessivés 6-1 à Sarnia. Le Sting forme pourtant la pire équipe du circuit ontarien.