Les 67's seront en finale jeudi.

Les 67’s en action dès jeudi

Après deux coups de balai pour lancer leurs séries éliminatoires de la Ligue de l’Ontario, les 67’s d’Ottawa amorceront la finale de la conférence de l’Est jeudi sur leur patinoire de la Place TD.

Leurs adversaires ne sont pas encore connus puisque les Generals d’Oshawa et les IceDogs du Niagara n’ont pas fait de maîtres, mais les Generals détiennent une avance de 3-2 à la veille du sixième match qui sera présenté chez eux lundi soir. Si un match ultime devait avoir lieu, il serait disputé à St. Catharines mardi.

Le deuxième match de la finale de conférence se tiendra aussi à la Place TD samedi après-midi à 14 heures en plein week-end pascal.

Devenus le seul spectacle sportif d’envergure dans la région de la capitale nationale, les matches des 67’s n’ont fait qu’attirer de plus en plus de spectateurs depuis le début des séries où 4659 et 4607 personnes ont assisté aux victoires contre Hamilton au premier tour alors que 6441 et 7232 spectateurs ont été témoins des gains contre Sudbury au deuxième tour.

La configuration actuelle de la Place TD permettra d’accueillir 9000 spectateurs pour la balance des séries éliminatoires.

« Nous attendions une salle comble si nous avions eu besoin d’un cinquième match contre les Wolves dans la dernière série. En commençant jeudi, à la veille d’un long week-end, je pense que l’engouement pour notre équipe saura attirer notre meilleure foule des séries », a mentionné Randy Burgess, vice-président aux communications de l’OSEG.

Si les Generals d’Oshawa parviennent à éliminer les IceDogs du Niagara, il y aura une carte de visite supplémentaire pour les partisans de hockey junior de la région puisqu’ils misent sur six joueurs « locaux » dans leur alignement, dont les Franco-Ontariens Danyk Drouin et Mathieu Franche. Serron Noel, un choix de deuxième ronde des Panthers de la Floride est aussi natif d’Ottawa tout comme les défenseurs Giovanni Vallati (cinquième ronde, Winnipeg) et Nicolas Mattinen (sixième ronde, Toronto).

+

LES SENATORS SONT ÉLIMINÉS

Il n’y aura pas de hockey des séries éliminatoires à Belleville. Le club école des Sénateurs dans la Ligue américaine a subi l’élimination, dimanche, au terme du tout dernier match de la saison régulière. 

Le club dirigé par Troy Mann était pourtant maître de sa destinée. 

Il n’avait qu’à remporter son dernier match du calendrier en temps réglementaire pour s’assurer du quatrième rang de sa division. 

Il a échoué dans cette mission, quand il s’est incliné 4-2, à domicile, contre les Americans de Rochester. 

Tout n’était pas perdu, après cette défaite. 

Les Senators auraient réussi à se qualifier pour les séries par la petite porte si leurs rivaux dans la course, les Monsters de Cleveland, s’inclinaient à leur tour dans un autre match. 

Ça ne s’est pas passé ainsi. Les Monsters l’ont assez facilement emporté, 5-1, contre les Marlies de Toronto. Les Senators de Belleville complètent ainsi leur deuxième saison avec une fiche de 37-31-8. 

En préparant les deux buts de son équipe, dans le dernier match, Drake Batherson a remporté le championnat des marqueurs de son équipe. 

Il complète sa saison recrue avec 22 buts et 62 points en 59 parties. Jack Rodewald a marqué le dernier but de la saison.