Kyle Maksimovich vient s’ajouter à l’attaque déjà explosive des 67’s d’Ottawa. Âgé de 20 ans, il a récolté une moyenne supérieure à un point par match depuis qu’il a 17 ans. ­

Les 67’s ajoutent à leur puissance

Déjà détenteurs de la tête du classement général de la Ligue de l’Ontario (LHO) depuis trois mois, les 67’s d’Ottawa sont devenus encore plus redoutables mardi en faisant l’acquisition de Kyle Maksimovich.

L’arrivée de l’ailier gauche de 20 ans des Otters d’Érié permettra aux hommes d’André Tourigny d’aligner trois des neuf meilleurs compteurs de la LHO. Tye Felhaber mène la ligue avec 44 buts et 69 points en 40 matches. Austen Keating est huitième avec 57 points. Maksimovich le suit avec 23 buts et 56 points en 39 matches.

Pour le soutirer aux Otters, les 67’s ont cédé des choix de deuxième ronde en 2019 et 2020, un choix de 13e ronde en 2019 et un choix conditionnel de deuxième ronde en 2024. Dans le pacte, les Ottaviens ont aussi cédé les droits de l’attaquant Austen Swankler, un Américain de 17 ans qui évolue dans la USHL en ce moment. S’il devait se rapporter aux Otters, les 67’s récupéreraient leur choix de deuxième ronde de 2024.

Natif de Hamilton, Maksimovich a passé les quatre premières saisons et demie de sa carrière avec les Otters avec qui il a gagné un championnat de ligue en 2014 en compagnie d’un certain Connor McDavid. Il a ensuite remporté le championnat des séries en 2017. Jamais repêché dans la LNH en raison de sa petite taille de 5’9’’ et 185 livres, Maksimovich est un attaquant explosif, qui a amassé une moyenne d’au moins un point par match à chacune de ses quatre dernières saisons. En carrière, il est rendu à 103 buts et 281 points en 292 matches.

Il devrait s’insérer tout bonnement à la gauche de Sasha Chmelevski et Kody Clark, deux joueurs sous contrat dans la LNH avec les Sharks de San Jose et les Capitals de Washington. Le premier trio de Tye Felhaber, Austen Keating et Marco Rossi devrait rester intact. Les 67’s auront tellement de profondeur qu’ils pourront se payer le luxe d’avoir au moins un compteur établi dans chacun de leurs quatre trios.

« Nous avons un club versatile avec des joueurs qui peuvent évoluer à différentes positions. Pour gagner en séries, ça prend de la profondeur et l’arrivée de Maksimovich va nous permettre d’en avoir sur quatre trios. Nous allons faire des tests pour voir avec qui la chimie va opérer, mais nous avons vraiment un bon mélange à l’attaque », a indiqué l’entraîneur-chef et vice-président aux opérations hockey André Tourigny.

Capitaine de son équipe à Érié, Maksimovich arrive à Ottawa avec une belle feuille de route.

Un gagnant

« Il a gagné la coupe. Il a disputé plus de 50 matches et récolté beaucoup de points en séries où il a été un joueur important pour son équipe. Il a du caractère et c’est un leader. Il a l’ADN d’un 67 en lui », a ajouté Tourigny.

Contrairement aux IceDogs du Niagara qui ont multiplié les transactions pour améliorer leur équipe avec quatre joueurs d’impact, les 67’s n’ont effectué que deux échanges dans les dernières semaines. À part Maksimovich, les Ottaviens ont aussi mis la main sur Michael DiPietro, le gardien numéro un d’Équipe Canada junior. Ils ont fait tout cela sans sacrifier de joueurs de leur édition actuelle. Et malgré les choix au repêchage qu’ils ont cédé pour solidifier leur formation, les 67’s disposent encore de deux choix de deuxième ronde et deux autres de troisième ronde en 2019 et 2020.

Les équipes de la LHO ont jusqu’à jeudi pour effectuer des transactions, mais selon André Tourigny, le magasinage est possiblement terminé.

« Nous sommes en bonne position devant le filet et avec nos six défenseurs. Notre attaque est à notre goût. La seule chose qui pourrait arriver, c’est un échange pour aller chercher un défenseur d’expérience qui serait prêt à jouer le rôle de septième. Ce n’est pas évident à trouver et nous ne voulons pas payer trop cher non plus. »

Les 67’s attendent également des nouvelles de l’Avalanche du Colarado au sujet de leur capitaine des deux dernières années. Travis Barron, 20 ans, évolue actuellement dans la Ligue East Coast.