Erik Bradford .

Coup dur pour les 67's d'Ottawa

Luttant avec l'énergie du désespoir pour se frayer un chemin dans les séries éliminatoires, les 67's d'Ottawa devront contourner un obstacle supplémentaire à leurs trois derniers matches de la saison cette semaine.
Blessé à une jambe pendant la défaite de 4-2 contre les Frontenacs de Kingston mardi, Erik Bradford a reçu le plus sombre diagnostic hier matin. Un examen d'imagerie par résonance magnétique a confirmé qu'il souffrait d'une fracture du fémur gauche. La saison du meilleur compteur des 67's est terminée. Une intervention chirurgicale sera nécessaire. La période de convalescence durera six mois.
Avec trois matches à disputer en saison régulière, les 67's partagent le huitième rang de la conférence de l'Est de la Ligue de l'Ontario avec les Steelheads du Mississauga. Il s'agit de la dernière position qui donne accès aux séries. Ottawa n'accuse qu'un point de retard sur les IceDogs du Niagara au septième rang.
La perte d'Erik Bradford laisse un trou béant dans la formation en reconstruction des 67's. Acquis des Colts de Barrie en retour de Joe Blandisi à la date limite des transactions, il a inscrit 42 points en 27 matches à Ottawa.
L'entraîneur-chef et directeur général Chris Byrne ne s'attendait certainement pas à une telle production. Avant de débarquer dans la capitale nationale, l'attaquant de 19 ans avait récolté 26 points en 39 matches à Barrie.
«On s'attendait à ce qu'il nous apporte de la stabilité des deux côtés de la patinoire. Il a offert beaucoup plus que ça. Il a été un joueur exceptionnel pour nous», a indiqué Chris Byrne hier.
Ce dernier doit maintenant convaincre ses équipiers qu'ils peuvent se hisser dans les séries sans leur meneur en attaque.
«Rien ne sert de se faire du souci ou de s'apitoyer sur notre sort maintenant. Nous n'avons pas le temps pour ça. Il nous reste trois matches à jouer. Nous allons mettre des trios en place. Certains joueurs qui n'avaient pas autant de temps de glace auront l'occasion de montrer ce qu'ils peuvent faire.»
Même avec un Erik Bradford en santé, les 67's auraient très peu de chances de remporter le championnat de la Ligue de l'Ontario cette année. Par contre, Chris Byrne aimerait voir sa jeune équipe goûter à l'expérience des séries en fonction de la saison prochaine.
«Au moins, nos joueurs ont l'impression d'être dans les séries depuis six semaines... Chaque match semble être sans lendemain. Plus ça avance, plus ils prennent de l'importance. On fait ce qu'on peut.»
Erik Bradford a vu sa saison prendre fin lorsqu'il a donné lourdement contre la rampe après avoir encaissé une mise en échec mardi au Centre Canadian Tire. Aucune infraction n'a été décernée sur le jeu.
Chris Byrne espère que Bradford sera de retour la saison prochaine à titre de joueur de 20 ans. En son absence, Travis Konecny deviendra probablement le premier joueur de 16 ans à remporter le championnat des compteurs des 67's. La recrue revendique 68 points en 60 matches. Bradford avait aussi 68 points, mais en 66 parties.
Ottawa complétera sa saison locale en recevant les Colts de Barrie ce soir. Deux matches sur la route suivront à Kingston et North Bay.
Jfplante@ledroit.com