Lucas Chiodo a étiré sa séquence de points à 11 matches en marquant le quatrième but des 67’s en fin de deuxième période dimanche. Ses compagnons de trio, Kyle Maksimovich et Mitchell Hoelsher ont aussi récolté des points dans chacun de leurs matches depuis le début des séries.

Autre balayage en vue pour les 67’s

En véritable rouleau compresseur depuis le début des séries éliminatoires de la Ligue de l’Ontario (LHO), les 67’s d’Ottawa sont en train d’écrire une page d’histoire sous nos yeux.

Après une victoire de 5-1 à Oshawa dimanche, ils ne sont plus qu’à une victoire de réaliser un troisième coup de balai consécutif pour atteindre la finale de la ligue.

Jamais une équipe de la LHO n’a gagné plus de 12 matches consécutifs dans les séries éliminatoires, mais les hommes d’André Tourigny en ont maintenant aligné 11 de suite et tenteront de signer leur 12e victoire mercredi, toujours à Oshawa, là où les Generals n’avaient pas encore perdu ce printemps avant la visite des 67’s le jour de Pâques.

Il faut remonter aux saisons de 1995 et 1998 du Storm de Guelph pour voir une équipe de la LHO connaître un parcours sans faille durant les séries, mais lors de ces deux années, le Storm avait profité de laissez-passer au premier tour. Il avait donc gagné 12 matches de suite.

Rien ne semble pouvoir ralentir les ardeurs des 67’s cette saison. Après avoir pris le premier rang du classement général en égalant leur record de 50 victoires, ils viennent de marquer au moins cinq buts dans neuf de leurs 11 matches des séries.

Dimanche, Tye Felhaber a fourni deux autres buts dans le troisième gain des 67’s contre les Generals. Jack Quinn, Marco Rossi et Lucas Chiodo ont aussi déjoué Kyle Keyser, qui a encore affronté un minimum de 40 tirs.

Le défenseur d’Orléans Nicolas Mattinen a assuré l’unique réplique des Generals, qui ont testé Michael DiPietro à 29 reprises.

« Nous savions que nous avions une bonne occasion de prendre une avance de 3-0 dans la série. Ce n’est pas une situation que nous prenons à la légère. Nous ne l’avons jamais fait des séries », a dit Felhaber, qui a maintenant neuf buts à sa fiche à ses sept derniers matches.

Ce troisième match à Oshawa était redouté par l’entraîneur-chef André Tourigny.

« C’est une victoire massive pour nous. Dans la dernière série, les Generals avaient perdu leurs deux premiers matches assez facilement à Niagara, mais ils étaient revenus chez eux pour amorcer une série de quatre victoires de suite. Nous savions qu’ils disputaient un septième match en 11 jours et que leur horaire avait été difficile. C’était important de sortir avec beaucoup d’intensité. Le but de Jack Quinn en désavantage numérique en fin de première période leur a fait très mal. »

Malgré la fiche parfaite de 11-0 de ses troupiers, André Tourigny rappelle qu’il est important de faire preuve d’humilité et de rester concentré sur le moment présent.

« Nous ne sommes pas parfaits. Personne ne peut l’être, mais nous pouvons essayer d’en être le plus proche possible. Nous avons encore des choses à travailler et il faudra être prêt pour le prochain match parce que les Generals vont se battre pour leur survie. »

General suspendu

Les Generals se retrouvent avec une pente abrupte à remonter dans une série où ils ont été dominés 18-8 au chapitre des buts et ils devront relever le défi sans Anthony Salinitri, un attaquant de 20 ans qui avait totalisé 88 points en 68 matches pendant la saison régulière.

Lundi, il a été suspendu six matches pour un coup à la tête de Marco Rossi en fin de troisième période. Sa série contre les 67’s est terminée. Rossi a quant à lui été choisi le joueur de la semaine dans la LHO avec une récolte de huit points en trois matches.

Rippon blessé

Les 67’s ont disputé le dernier match sans leur défenseur Merrick Rippon. Blessé dans le deuxième match, il a laissé sa place à Alec Bélanger, une recrue de 16 ans qui en était à son premier match des séries. Rippon sera évalué sur une base quotidienne.