Le gardien des 67’s d’Ottawa, Olivier Lafrenière, a pris la direction d’Owen Sound.

67’s: un gardien passe à l’Attack

Le ménage à trois gardiens avait assez duré chez les 67’s d’Ottawa.

Après 32 matches, ils ont enfin trouvé une occasion pour régler la problématique en accommodant tout le monde. Il y a quelques semaines, l’Attack d’Owen Sound a perdu son gardien numéro un quand Zack Bowman a décidé d’abandonner le hockey. 

Le club s’est temporairement tourné vers un gardien de 18 ans qu’il avait repêché et qui évoluait au niveau junior B, mais Riley Daniels a connu sa part d’ennuis et ce n’est pas Mack Guzda, une verte recrue de 16 ans, qui allait pouvoir assumer la plus grosse part du travail pour protéger le filet de cette bonne équipe de la division Mid-Ouest.

Les 67’s ont donc trouvé la solution à leur congestion devant le filet en leur refilant le vétéran Olivier Lafrenière mercredi matin. L’Attack versera un choix de huitième ronde aux 67’s en 2019 pour le gardien franco-ontarien de 19 ans. Si Lafrenière devait revenir avec l’équipe à l’âge de 20 ans, les 67’s recevront un choix supplémentaire de troisième ronde en 2021.

L’échange de Lafrenière permet donc aux 67’s d’y aller avec le duo du vétéran de 20 ans Olivier Tremblay et de la recrue de 17 ans Cédrick Andrée.

«Nous avons pris notre temps pour bien évaluer nos gardiens, a signalé le directeur général des 67’s, James Boyd. Cédrick Andrée continue de s’améliorer à l’entraînement, mais il n’avait pas beaucoup d’occasions de jouer des matches. Olivier Tremblay a quant à lui réalisé des arrêts clés pour nous permettre de gagner des matches. Olivier Lafrenière est un autre bon gardien, mais quand l’Attack a perdu son gardien de 20 ans, nous avons pensé que c’était une bonne situation pour lui. L’Attack possède une bonne défensive et Olivier pourra stabiliser les choses à Owen Sound.»

Choix de troisième ronde des 67’s en 2014, Lafrenière a maintenu une fiche de 15-21-4 en carrière avec une moyenne de buts alloués de 3,84 et un pourcentage d’arrêt de ,883. Cette année, il avait remporté quatre de ses 11 départs. Ennuyé par une blessure, il n’avait pas joué depuis le 25 novembre.

Lafrenière était en transit vers Owen Sound mercredi et ne pouvait pas être joint pour commenter la transaction qui va lui permettre de se rapprocher à 150 kilomètres du domicile familial à Bradford. Même si l’Attack a eu de la difficulté avec ses gardiens cette année, il maintient une fiche de 14-11-4. Chez les 67’s, la porte vient de s’ouvrir pour Cédrick Andrée. Le gardien d’Orléans aura la chance de démontrer qu’il pourra prendre le poste de numéro dès l’an prochain quand Olivier Tremblay aura terminé sa carrière junior. «C’est encore loin. Il peut se passer bien des choses, mais Cédrick pourra jouer davantage maintenant. Il a une occasion à saisir», a ajouté James Boyd au sujet de celui qui n’avait obtenu que quatre départs avec le ménage à trois.

Match des espoirs

Pendant ce temps, la Ligue canadienne de hockey (LCH) a dévoilé son alignement de 40 joueurs qui participeront au Match des espoirs de la LNH. Parmi ceux qui joueront à Guelph le 25 janvier, notons les invitations lancées au Gatinois Benoît-Olivier Groulx ainsi qu’à deux joueurs des 67’s, Kevin Bahl et Kody Clark.