Une fleur tendue

Le 16 janvier au matin, à la descente de l'autobus à Ottawa, un homme, large sourire aux lèvres, me présente une jolie fleur rose.
Il n'était pas seul, il y avait tout une équipe parsemée le long de l'avenue Rideau et qui distribuait sourires et fleurs roses à toutes personnes sans distinction.
N'est-ce pas là un grand signe d'amour? Il s'agissait des membres de la communauté musulmane d'Ottawa. Un musulman qui distribue une fleur rose, signe d'amour, dans le même périmètre où quelques semaines plus tôt, quelqu'un d'autre avait donné la mort au nom de l'Islam! La communauté transmettait ce message, ce jour-là: l'Islam est une religion qui prêche l'amour et non la kalachnikov, la mort, la haine ou la vengeance.