Un fraudeur, des fraudés

Je n'ai pas beaucoup d'empathie pour Eric Dupuis («Le fraudeur Éric Dupuis veut purger sa peine dans la communauté», LeDroit, 6 décembre). Ni pour ses victimes non plus. L'appât du gain facile les a aveuglés au point ou ils étaient prêts à croire n'importe quelle histoire que leur servait Dupuis. Il y aura toujours des gens assez dupes pour croire des fraudeurs comme Dupuis, à qui ils ont confié leur argent durement gagné simplement sur des promesses de taux d'intérêts inatteignable.