Michaëlle Jean.

Un appui pour Mme Jean

C'est avec un vif intérêt que j'appuie publiquement la candidature de Michaëlle Jean au poste de Secrétaire générale de la Francophonie.
L'Ontario assume un rôle de premier plan au sein de la francophonie canadienne et internationale. Je tiens toutefois à préciser que l'Ontario n'a pas le statut de membre au sein de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et ne détient donc pas le droit de vote lors des sommets auxquels sont élus les Secrétaires généraux.
Bien que la province ne puisse pas exprimer ses souhaits aux urnes de l'OIF, nous sommes persuadés que le parcours unique de Michaëlle Jean et ses qualités de leader ouverte et rassembleuse favoriseraient l'essor de la Francophonie et le mieux-être de tous les francophones à l'échelle mondiale. À la fois en tant que gouverneure générale du Canada, dans ses fonctions d'envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti ou à titre de journaliste chevronnée, Michaëlle Jean a démontré tout au long de sa carrière une compassion inébranlable et un respect profond des droits humains. Elle connaît la francophonie internationale et ses différents visages en plus de posséder une compréhension pointue des défis socio-économiques, culturels et linguistiques que doivent relever tous les membres de l'OIF.
Avoir une personne d'une telle renommée à la tête de l'OIF serait un atout indéniable pour les francophones de l'Ontario, du Canada et du monde.