Pierre Elliott Trudeau

Trudeau, un héros canadien?

Selon des consultations en ligne de Patrimoine canadien, Pierre Elliott Trudeau était le plus grand héros canadien depuis 1867, devant Lester B. Pearson (4e position) et John A. Macdonald (8e). Sa cote a augmenté parce qu'en 1997, un groupe de 25 historiens canadiens, dont trois Québécois, accordaient le premier rang à Mackenzie King, suivi de Macdonald, Wilfrid Laurier (3e), Louis Saint-Laurent (4e) et Trudeau (5e). Selon eux, ce dernier « était admiré parce qu'il était intelligent et parce qu'il avait battu René Lévesque au référendum de 1980. Les consultations de Patrimoine canadien nous apprennent aussi que la Charte des droits et libertés, incluse dans la modification de la Constitution en 1982, était « considérée comme la troisième réalisation nationale suscitant le plus la fierté de la population ». Ce n'est pas l'opinion de beaucoup de Québécois. À l'occasion du 20e anniversaire de la Loi constitutionnelle de 1982, 14 associations syndicales, culturelles, artistiques et nationalistes du Québec ont signé une déclaration commune intitulée Cette constitution n'est pas la nôtre.