Tragédie du 6 décembre 1989

Samedi, on s'est souvenu du 25e anniversaire du massacre de Polytechnique. Il ne faut surtout pas généraliser. Cet acte est l'oeuvre d'un détraqué, Marc Lépine qui n'est pas le reflet de la mentalité de notre peuple qui octroie une place équitable et enviable aux femmes. On a aussi déploré la faiblesse de nos lois régissant les armes à feu. Bien que louables, ces législations ne préviendront jamais de tels crimes. Nombre de malades cherchent en vain de l'aide psychologique. Ne serait-il pas plus préférable d'en faciliter l'accès?