Si facile de critiquer...

Ces dernières semaines, le Foyer du bonheur a été pointé du doigt. Je suis cependant très bien placée pour témoigner de la qualité des soins de cet établissement. Durant les trois dernières années, ma belle-maman y a vécu et les personnes qui s'occupent de nos aînés ont droit à tout notre respect. Je lève mon chapeau aux infirmiers et aux infirmières, aux médecins, à tous les préposés, aux réceptionnistes, à tous les employés à l'entretien ainsi qu'à toutes les personnes qui de près ou de loin s'assurent du bien-être des résidants. Toutes ces personnes sont dévouées et démontrent bien qu'elles ont la «vocation». Elles accomplissent un travail extraordinaire malgré les hauts et les bas du quotidien.