« Même si le projet de rénover et convertir en résidence l’édifice actuel du Centre diocésain ne s’avère pas possible, nous poursuivons notre collaboration et partenariat avec l’archidiocèse afin de construire un édifice voisin du Centre diocésain, sur le même terrain. », sœur Marie-du-Bon-Pasteur.

Servantes de Jésus-Marie: le projet se poursuit

Tout d’abord, la congrégation tient à remercier la population de l’Outaouais et l’archidiocèse de Gatineau pour leur soutien dans notre cheminement depuis l’annonce de la vente de notre monastère sur la rue Laurier à Gatineau.

Le processus de réflexion sur l’avenir de la communauté avait été entrepris en 2012, le bâtiment a été vendu à la Commission de la capitale nationale et la transaction a été finalisée le 31 mars 2017. Afin d’apporter quelques précisions et de répondre à certaines inquiétudes qui ont récemment été soulevées dans les médias, nous souhaitons réaffirmer que la communauté poursuit ses démarches de relocalisation à Gatineau pour assurer sa mission de communauté contemplative.

Même si le projet de rénover et convertir en résidence l’édifice actuel du Centre diocésain ne s’avère pas possible, nous poursuivons notre collaboration et partenariat avec l’archidiocèse afin de construire un édifice voisin du Centre diocésain, sur le même terrain. 

Ce nouveau monastère sera indépendant du Centre diocésain. Les démarches avancent pour définir les aspects légaux et l’élaboration des plans et devis pour la construction. Dès que les plans auront été arrêtés, la communauté fera connaître son projet final à la population en collaboration avec l’archidiocèse. Nous prévoyons que la construction débutera au cours de l’été 2018. Ces récents développements sont possibles en raison du travail conjoint avec l’archidiocèse qui deviendra le propriétaire et gestionnaire du nouveau monastère de notre congrégation.

Comme plusieurs communautés religieuses au Québec, nous avons dû faire face à la vente de notre monastère afin de nous relocaliser dans un bâtiment plus adéquat. Depuis plusieurs mois, nous avons entrepris ce temps de transition dans l’histoire de notre congrégation qui a été fondée en Outaouais en 1895. Nous avons cessé la production d’hosties en 2015 et en juin 2016 nous avons procédé à l’exhumation des corps qui reposaient dans la crypte et toutes les défuntes, au nombre de 119, ainsi que notre Fondateur, ont été inhumés au cimetière Notre-Dame des Jardins du Souvenir à Gatineau.

Inspirées du charisme de notre communauté et de nos fondateurs, nous entrevoyons déjà avec joie ce nouveau départ dans le quartier Mont-Bleu où nous pourrons poursuivre l’accueil des personnes qui nous confient leurs intentions de prière, leur souffrance et leur espérance.

L'auteure du texte est sœur Marie-du-Bon-Pasteur, s.j.m., Gatineau