Se protéger contre la ville

À la suite du vote du mercredi 8 juillet au sujet du 79, Fraser, je demande un remboursement de ma carte de membre d'Action Gatineau. Quant au maire Maxime Pedneaud-Jobin, il devait protéger le citoyen de la Ville de Gatineau. Pas compter combien ça coûte.
Manque de courage
Au maire de Gatineau,Même si je n'en peux plus de voir la Ville de Gatineau piger dans les poches des citoyens pour des erreurs comme le Rapibus, tout n'est pas seulement une question d'argent. Dans le dossier du 79, chemin Fraser, vous avez manqué de courage. Je ne voudrais pas être dans la peau du voisin qui, de bonne foi et en respectant toutes les règles, a vu l'acquisition la plus importante de sa vie être gâchée par des fonctionnaires incompétents, un voisin qui savait très bien ce qu'il faisait et un conseil de ville poltron. Bravo à ceux qui ont voté contre. P.S.: J'aimerais agrandir ma maison vers la rue. À qui dois-je adresser ma demande de dérogation?
André Rivard, Gatineau
Deux poids deux mesures
Le conseil municipal de Gatineau vient d'accorder une dérogation dite mineure pour la résidence du 79, chemin Fraser à Aylmer, celle-ci dépassant de 27 pieds la norme établie par la Ville. Pourtant, il y a un an, les fonctionnaires de Gatineau m'ont forcé à remplacer la balustrade de mon balcon arrière, parce que sa hauteur était d'un pouce inférieure à la norme, balustrade pourtant installée sept ans auparavant par l'ancien propriétaire, en m'affirmant qu'aucune dérogation n'était possible. Il faut croire que je n'avais pas les bonnes connections.
Marc Lavoie, Aylmer