Lucienne Robillard

Robillard et le fardeau de la dette

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, dénonce le rapport Robillard avec raison (LeDroit, 25 novembre). Réduire les transferts de Québec vers les municipalités pour couper 1,3 milliard$ dans les en-lieu de taxes versés aux villes est un non-sens. Il ne faut pas perdre de vue que les consommateurs canadiens sont endettés à 170% de leur revenu disponible. Il n'y a donc pas de marge de manoeuvre. La dette est un fléau.