Remontrance

Le gouvernement conservateur vient de subir une neuvième remontrance de la Cour suprême, celle sur les peines minimales. Il récolte ce qu'il a semé. Rogner les débats parlementaires, noyer à la sauvette de lois mammouths, tripoter le labeur des statisticiens, fermer les instances consultatives, ignorer les provinces, faire de ses députés des béni-oui-oui, ces coups de matamore ont poussé ce gouvernement à sans doute édicter le plus grand nombre de lois illégales de l'histoire.
Espérons que les électeurs lui montreront la porte.