Russell Mills

Rejet avec arrogance

«Un boulet», l'expression est très juste pour qualifier la CCN. Le président de la CCN, Russell Mills, rejette avec arrogance que les maires de Gatineau et Ottawa y siègent. Pour qui se prend-il, ce non-élu? Vrai que les deux villes ne représentent que 4% de la population canadienne. Mais 96% des décisions de la CCN affectent la population locale et 4% les contribuables canadiens. La CCN s'ingère dans l'administration municipale et est incapable de respecter son mandat de «favoriser les relations entre la CCN, les autres ordres de gouvernement et le public».
Maurice Marcotte, Gatineau