Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier

Raviver l’espoir d’un meilleur demain

Depuis mon arrivée à la présidence du Mouvement Desjardins, je suis allé à la rencontre des jeunes, notamment dans l’Outaouais et en Ontario. Ils m’ont parlé de leurs difficultés, de leurs ambitions, du monde dans lequel ils aimeraient vivre. J’ai aussi rencontré des adultes, souvent bénévoles, qui font une différence dans leur vie et sont des modèles aimants et inspirants pour eux.

De nombreux jeunes m’ont dit qu’ils souhaiteraient que notre société fasse une meilleure place à chacun et chacune. Ils questionnent aussi un modèle économique qui n’en a que pour le profit à court terme, sans égard pour les personnes ni la nature. Je partage leurs préoccupations. Tous ont besoin de croire que demain peut être meilleur. Qu’ils pourront améliorer leur situation et celle de leur communauté.

Desjardins profite d’ailleurs de la Semaine de la coopération, tenue du 15 au 21 octobre, pour apporter un soutien particulier aux 30 Auberges du cœur présentes au Québec et qui hébergent plus de 3500 jeunes par année. Des jeunes de 12 à 30 ans en difficulté, bien souvent sans abri, et dont la grande majorité n’a pas complété son 5e secondaire.

Les Auberges du cœur aident ces jeunes à retrouver confiance en eux-mêmes. À reprendre espoir en l’avenir. C’est d’ailleurs la mission que se sont donnée Héberge-Ados et L’Appart Adojeunesse à Gatineau.

Les coopératives peuvent aussi représenter un modèle inspirant pour les jeunes. Parce qu’elles répondent d’abord aux besoins de leurs membres, dans une perspective de long terme.

À l’occasion de la Semaine de la coopération, je vous invite à appuyer vos organismes locaux qui soutiennent le succès des jeunes. Construisons ensemble une société plus respectueuse des personnes et de l’environnement.

L'auteur, Guy Cormier, est président et chef de la direction du Mouvement Desjardins.