Printemps 2015 à l'UQO

A l'UQO, les étudiants de premier cycle en travail social et en psychologie, et ceux des cycles supérieurs en sciences sociales sont en grève. Pourquoi n'a-t-elle pas fait les manchettes ? Parce que l'UQO n'a pas demandé une injonction, ni fait appel aux forces policières... comme à l'UQAM. Les étudiants dénonçaient l'austérité et les hydrocarbures, c'est-à-dire les compressions budgétaires dans l'éducation, la santé, etc. et la dégradation de l'environnement.
Pourquoi les étudiants des autres disciplines n'ont pas emboité le pas? Réponse: La répression de 2012 aurait-elle « fonctionné » ? Plus de 300 arrestations en deux jours, ça laisse des traces... Question, sans réponse : allons-nous laisser les étudiants aller seuls au front pour une société plus juste ?