L'ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis

Précision de Nicolas Chapuis

L'ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis, déplore l'interprétation faite le 21 mars 2015 par le journaliste du Droit des propos qu'il a tenus en ouverture du Festival du film de l'Outaouais. M. Chapuis a voulu saluer de manière tout à fait positive le communiqué publié vendredi, en anglais et en français, par le premier ministre canadien pour célébrer la Journée internationale de la Francophonie le 20 mars 2015. L'ambassadeur a choisi sciemment de relever une expression en anglais - «Canada was born in French» -, dans le cadre d'un festival du film international, présentant 70 films français dans une programmation de plus de 130 oeuvres cinématographiques, afin de souligner que le premier ministre avait transmis ce message à l'ensemble des Canadiens, et pas seulement aux francophones. Pour l'ambassadeur de France, l'idée d'un «Canada né en français» est une évidence qu'il remerciait le premier ministre d'avoir ainsi rappelé à l'occasion de la journée de la francophonie, car la France considère le bilinguisme du Canada comme un élément de sa richesse, de sa diversité et de son identité.